7 novembre 2012

Temps de lecture : 1 min

Jetez aux ordures le pire de la crise !

Quand une entreprise de services aux citoyens veut redonner du courage à la population espagnole après la crise de 2011, cela donne une jolie opération de mailing direct capable de rendre le sourire : « Tira lo peor de 2011 » (« Jette le pire de 2011 ») souhaite encourager les Espagnols à mettre aux ordures leurs idées noires…

Le Groupe FCC (Fomento de Construcciones y Contratas), responsable – entre autres activités de services citoyens – du ramassage des déchets en Espagne, lançait en début d’année une très intéressante campagne baptisée « Jette le pire de 2011 ». Gravement touchés par la crise, les Espagnols ont à ce moment-là grand besoin d’oublier un instant et de se défaire des mauvais souvenirs de l’année précédente. FCC montre alors qu’elle les soutient et veut les aider à tourner la page.

Conçu pour redonner un peu d’optimisme à la population espagnole au lendemain du nouvel an 2012, le dispositif mis en place par l’agence Shackleton, utilise le mailing direct pour établir un lien de proximité avec les citoyens.

Le 2 janvier, des leaders d’opinion de toute l’Espagne reçoivent un colis contenant une version réduite de poubelle avec un sac plastique vert, un communiqué de presse, ainsi qu’une vidéo tournée quelques jours auparavant…

 

Un film résumant un dispositif mené sur les citoyens au lendemain de Noël et à l’aube de la nouvelle année. Au total, nous dit-il, 50 000 sacs poubelle ont été produits et distribués dans les boîtes aux lettres de la ville : plusieurs modèles ont  été créés, avec des mots évocateurs comme « crise », « politique », « patron », « pauvreté », « chômage », etc. Une lettre de voeux accompagne le paquet, avec des mots encourageants pour cette nouvelle année qui commence, et expliquant aux destinataires le principe de l’opération.

Les destinataires comprennent alors que ces sacs vont leur permettre de jeter psychologiquement leurs soucis à la poubelle. Les citoyens ont également pu se débarasser virtuellement  de leur sac customisé sur le site web dédié (9000 sacs virtuels « jetés » sur la Toile), ou en commander des réels à recevoir chez eux.

Si l’efficacité à long terme de la méthode sur le moral des citoyens est discutable, elle aura tout de même eu le mérite de faire sourire, et de remporter un Soleil de Bronze au Festival de la publicité ibérico-américaine El Sol.

Lucie Freulon
Rubrique réalisée en partenariat avec Mediapost Publicité

Résumé du dispositif

L’opération de Noël

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia