25 novembre 2009

Temps de lecture : 1 min

Japon: Sony organise un karaoké routier

Pour assurer le lancement de son dernier GPS, le fabricant créé une campagne interactive où les automobilistes se prêtent volontiers au jeu du chant

Pour assurer le lancement de son dernier GPS, le fabricant créé une campagne interactive où les automobilistes se prêtent volontiers au jeu du chant

Non seulement NA-VU, le nouveau GPS de Sony aide bel et bien à la navigation automobile, mais il offre en plus d’autres fonctions comme la TV digitale ou la diffusion de musiques et de vidéos.

Mais, plutôt que de s’évertuer à détailler les prouesses technologiques de son dernier né,  le groupe nippon a choisi la carte de la convivialité et de la bonne humeur en le montrant dans sa campagne de lancement comme un «facilitateur de conduite». Une fois programmé, l’appareil rend en effet  les choses tellement simples qu’on en oublie les contraintes de l’orientation. Intéressant, non ? L’occasion pour Sony d’inviter les automobilistes japonais à pratiquer l’un de leurs loisirs préférés : le Karaoké.
Dans leur bar habituel? Non, à bord … d’une voiture équipée pour les vocalises par Sony. Toute une série de personnes, seules ou en groupes, installées dans ce véhicule sont filmées alors qu’elles chantent à tue tête. Les plans intérieur d’une grande qualité sont fixes, l’animation venant du conducteur et/ou de ses passagers, particulièrement énergiques et joyeux. Les consommateurs (une maman et ses enfants, une famille avec un père saxophoniste, un homme et son chien, deux copains, quatre amies, un couple et son chat…) se sont volontiers prêtés à l’exercice. Un mix des meilleures performances vocales composera ensuite le film publicitaire de 60 secondes ( voir en bas de l’article) qui sera diffusé à la télévision courant décembre.

Enfin, le groupe jugé le plus performant, recevra un prix de 9500$. De quoi passer de bonnes vacances! Mais l’expérience remporte un tel succès que l’annonceur envisage déjà de lancer une deuxième vague en janvier avec la même dotation.    

Florence Berthier

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia