30 juin 2010

Temps de lecture : 2 min

Le Japon réenchante les lieux de travail

Avec le Soho Project et Tabloid Project, la notion de travail semblerait évoluer du côté du Japon! Une véritable remise en cause du bien-être du salarié tokyoïte dans la ville qui ne s’arrête jamais de travailler.

Photo: aomi-project.com (Soho Project)

Avec le Soho Project et Tabloid Project, la notion de travail semblerait évoluer du côté du Japon! Une véritable remise en cause du bien-être du salarié tokyoïte dans la ville qui ne s’arrête jamais de travailler.

Situés en front de mer, initiés par la célèbre agence d’architecture Wonderwall et son président visionnaire Masamachi Katayama, les deux projets d’aménagement de bureaux semblent définir les bases du monde du travail de demain. Ils proposent un environnement communautaire au design fonctionnel à un prix raisonnable, attirant des sociétés créatives et innovantes refusant de payer les loyers exorbitants du centre ville et cherchant une nouvelle respiration dans les relations sociales en entreprise.

Le premier projet baptisé Soho Project s’est installé dans un austère bâtiment noir jouant le contraste avec la zen attitude de la décoration intérieure. Le souhait de Soho Project était de transformer la vie individuelle en entreprise en vie communautaire où les gens pourraient partager des idées et communiquer. Le résultat est sans appel! De nombreux talents japonais se sont précipités pour participer au développement du concept, de l’architecture intérieure à la charte graphique en passant par les bandes musicales diffusées dans le bâtiment, jusqu’à la sélection des livres de la bibliothèque de la réception.

Photos d’art, tables de billard et concierges en uniforme sur-mesure vous accueillent dès le sas d’entrée. Les bureaux sont construits autour d’une cour centrale, certains donnant directement sur les terrasses ensoleillées face à la mer. Chacun peut passer ainsi de longues heures au travail, savourant les pauses à la salle de gym high tech, dans les bains d’eau chaude extérieurs, sur les sofas du solarium ou encore au bar ouvert jour et nuit. Le restaurant «The Canteen» propose quotidiennement une cuisine saine japonaise attirant tous les autres bureaux aux alentours!

L’autre projet situé au Sud de Soho à Hinobe s’appelle Tabloid. Il s’agit d’une ancienne imprimerie qui produisait l’un des journaux à sensation du soir de Tokyo (d’où le nom) racheté par le groupe de presse Sankei. A proximité des transports du centre ville, offrant une surface incroyable, un toit aménageable face au Rainbow Bridge, il se veut un nouveau lieu de travail proposant une quinzaine de studios indépendants à des professionnels et partageant des aires publiques comme un café, une bibliothèque, une espace bien-être, un pressing, … Chaque espace est donné librement en décoration à ceux qui s’y installent!

Le projet Tabloid, situé dans la ville d’Hinobe

Comme pour le projet Soho, le but de Tabloid est de créer une communauté plutôt qu’une série de bureaux anonymes. On pénètre dans le bâtiment par le Overhall Café, lieu convivial d’échange et de réunions informelles autour d’une tasse de café. Les bureaux se répartissent sur 4 étages dont l’un est dédié aux événements (Mac et Burberry y ont organisé des défilés). Un mur d’escalade, des vélos en libre service pour les résidents, un toit aménagé pour les «summer parties» ou encore un magasin de végétaux font partie de la vie des heureux locataires. La marque G-Star a installé son showroom et ses bureaux, divisant par deux son coût de location dans le centre-ville pour une qualité de vie meilleure.

Une nouvelle façon de concevoir la vie en entreprise qui agit comme un aimant sur le quartier de Hinobe. D’autres projets sont à l’étude pour réhabiliter les vieux bâtiments en bureaux communautaires attirant les créatifs du centre de Tokyo cherchant un nouveau lieu pour se développer et enfin respirer tout en continuant à travailler! A méditer…

Guillaume Cadot
www.mylabstudio.com

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia