4 novembre 2016

Temps de lecture : 3 min

ITV exclusive de la revue INfluencia : « Trop de courtisans dans les médias de la communication »

Nouvelle direction artistique, nouvelle maquette et un état d’esprit toujours aussi audacieux, la revue INfluencia fait peau neuve. Cette icône des médias, de la communication et du marketing nous ouvre ses pages et se livre dans nos colonnes…

Nouvelle direction artistique, nouvelle maquette et un état d’esprit toujours aussi audacieux, la revue INfluencia fait peau neuve. Cette icône des médias, de la communication et du marketing nous ouvre ses pages et se livre dans nos colonnes…

Après quatre années et dix-neuf numéros publiés, la célèbre revue INfluencia, connue et respectée dans l’univers de l’innovation, de la communication, du marketing et des médias, fait évoluer son image tout en conservant cette intelligence et cette audace qui font son succès. « Il était temps pour moi de changer de robe. Malgré mon élégance incontestable, certains me trouvaient austère et un peu froide », précise-t-elle. « Je pense que cette nouvelle robe devrait réchauffer leur regard à mon égard ». Cette nouvelle maquette offre aussi une meilleure liberté d’expression aux articles, comme elle le détaille : « J’étais engoncée dans mon ancienne robe. Certains de mes articles étaient écrasés par le style de la maquette et sa rigidité. Je ne pouvais pas m’exprimer clairement ou bien encore inventer une nouvelle mise en page pour un article spécial. Tout était tourné vers la beauté de la maquette, qui ne fait pas tout, rendant certains de mes articles atones… ».

La nouvelle direction artistique pensée par l’agence Memory rend la revue plus vivante avec une créativité et une personnalisation des pages comme aucun autre média de la communication ne sait le faire. Cette nouvelle génération surprend à chaque « tournure » de pages offrant une diversité d’illustrations, de visuels et d’éléments graphiques uniques. « Le monde des médias lié à la communication est devenu très lisse, voire même ennuyeux », souligne-telle « On ne prend plus de risque et on préfère la sécurité à l’audace. Même dans les traitements de sujets, que cela soit dans le papier ou le numérique. On se contente de faire dans la facilité en décrivant des opérations au lieu de les décrypter. C’est un vrai problème qui cache selon moi un manque d’expertise et de courage de la part des autres médias devenus bien trop courtisans face aux agences de communication, aux supports et aux annonceurs. C’est un vrai problème qui appauvrit notre marché. Et je ne parle pas de cette stupide course à l’audience qui cristallise les investissements. Alors qu’il suffit de faire preuve de discernement pour savoir que ce qui est important dans notre milieu, ce n’est pas le nombre de personnes que l’on touche mais leur qualification ». Une analyse lucide qui devrait faire réfléchir certains acteurs du marché…

Souvent imitée jamais égalée

On ne peut enlever à cette revue son avant-gardisme dans la presse professionnelle. « Il était pour moi évident que le marché avait besoin de souffler « , provoque-t-elle « Et surtout de prendre le temps de réfléchir pour se poser les bonnes questions. C’est ma vocation. Eclairer les décideurs sur des sujets hautement stratégiques pour les deux, trois voire quatre années à venir. Nous vivons dans une société qui est à la croisée des chemins. Un vieux monde tarde à mourir et un nouveau monde n’arrive pas encore à s’imposer. Et entre les deux ? Un tourbillon sans temps mort. Une période à la fois angoissante et passionnante où nous allons devoir prendre des décisions cruciales pour les prochaines décennies et pour les futures générations. Et ce que je veux, c’est inspirer et livrer les meilleurs conseils aux professionnels de la communication, des médias et du marketing qui ont un rôle incontournable dans notre changement de société ». Une revue qui a du caractère et qui sait se faire comprendre.

Un éditorial 2016 toujours plus incisif mais qui ne sort pas d’un chapeau car clairement inspiré de sa version  2007. Une année où les médias sociaux et la numérisation de notre société explosent. L’innovation et la techno deviennent inévitables entrainant dans leur évolution de vrais changements de comportements. C’est à cette époque que la rédaction décide de prendre un virage éditorial, partant du principe, sans pour autant oublier la créativité, que la communication future sera faite d’innovation et de sciences humaines. Et le dernier thème qui est : « La transformation, rien à battre ? » habille à merveille la nouvelle génération de la revue. Un sujet clairement dans l’air du temps, décortiqué par la rédaction d’INfluencia et qui donne encore plus de sens à l’évolution de la revue. Bonne lecture…

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia