2 juin 2010

Temps de lecture : 1 min

L’insoutenable légèreté du lait

A la manière d’un ethnologue, Matin léger de Lactel nous renseigne sur les relations qui unissent aujourd’hui les membres d’une même famille. La première exploration concernait les relations gendre-belle-mère. Un grand classique avec une belle mère forcément castratrice («du lait à ma fille! Mais tu sais très bien qu’elle ne le digère pas... ») et un gendre forcément cool («ah, mais ça, bonne maman, c’est Matin Léger de Lactel…). Preuve qu’au sein des familles, tout peut devenir sujet à discorde et que le lait peut vite tourner. Par Patrice Duchemin...

Le spot d’aujourd’hui explore la relation mère-fils. Comme souvent dans la pub, les rôles sont inversés. Les mères y font les fofolles pendant que leurs enfants adoptent des poses de donneurs de leçon. Une si délicieuse régression de quelques secondes. Le gamin nous prévient : «maman, avant, elle était toujours écœurée, c’était pas la joie… ». On imagine aisément le tableau. «Et puis elle a découvert Matin Léger de Lactel… Et voilà le résultat». Et nous de découvrir la mère, légèrement allumée, en train de danser et de chanter dans sa cuisine, une bouteille de lait en guise de micro… «Et c’est tous les matins comme ça» rajoute le rejeton. Pas sûr qu’on ait très envie de petit-déjeuner avec eux tous les jours…

Quel message nous adresse Lactel? Que les familles d’aujourd’hui sont un peu comme celles d’hier et que la légèreté du lait peut contribuer à rendre la vie de famille plus digeste. Une promesse de marque pas forcément facile à avaler…

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia