24 février 2021

Temps de lecture : 2 min

Ikea boucle la boucle du meuble en kit

Le géant suédois publie en Grande-Bretagne des notices de désassemblage de ses meubles. Cette initiative est un nouveau pas qui devrait permettre à l’enseigne de devenir une entreprise entièrement circulaire d’ici 2030.

Vous avez aimé les notices de montage qui ont mis vos nerfs en pelote à plus d’une reprise ? Vous allez adorer les instructions de désassemblage… Dévissez ce que vous avez vissé à la sueur de votre front. Sortir les charnières métalliques sans esquinter les portes de l’armoire. Ne pas mélanger les vis 103430 avec les plus petites 110630. Garder dans le même sachet la pièce 108001 qui s’emboîte dans le modèle 102509. Combien de couples ont explosé après le montage d’un meuble Ikea ? Combien de bricoleurs du dimanche ont eu des envies de crime ou de destruction massive de leur environnement immédiat lorsqu’ils se sont aperçus que la pièce qu’ils avaient mis de longues minutes à fixer était assemblée à l’envers ? Aujourd’hui, le géant suédois de l’ameublement a décidé de doubler votre peine en vous proposant des notices de désassemblage de ses modèles vedettes. Mais rassurez-vous, c’est pour la bonne cause. La protection de la nature vaut bien quelques tours de dévisseuse…

Changer les « mauvaises » habitudes

Au Royaume-Uni, le groupe scandinave propose sur son site des notices pour apprendre à démonter ses références les plus populaires. Des étagères Billy aux lits Brimnes en passant les armoires Pax ou les fauteuils Poäng, tous ces meubles peuvent assez facilement redevenir des kits. L’objectif affiché de l’enseigne est d’encourager ses clients à conserver plus longtemps leurs meubles. Beaucoup de particuliers profitent en effet d’un déménagement pour changer de déco alors que de nombreux modèles standards pourraient être réutilisés.

Le compte-à-rebours est lancé

« La durabilité est au cœur de tout ce que nous faisons et nous nous sommes engagés à introduire de nouvelles façons de promouvoir la consommation circulaire afin de devenir une entreprise entièrement circulaire et positive pour le climat d’ici 2030, expliquait au site Wales Online Hege Sæbjørnsen, le responsable du développement durable chez IKEA UK & Ireland. Au cours des trois dernières années, nous avons déployé beaucoup d’efforts pour comprendre et définir ce que signifie une chaîne de valeur véritablement circulaire et, à ce titre, nous voulons qu’il soit plus facile pour les clients d’acquérir, d’entretenir et de transmettre des produits, notamment en les réparant, en les réutilisant, en les revendant et en les recyclant. »

La fin du catalogue

En France, le groupe suédois a lancé plusieurs initiatives dans ce domaine. Pour garder nos meubles plus longtemps, l’enseigne nous indiquent comment les réparer ou les relooker avec un peu de laque, de la peinture ou une nouvelle housse plus à la mode. Privilégier l’achat de produits fabriqués avec des matières premières renouvelables permet également de limiter son empreinte carbone. Cette année, le géant scandinave a également pris une décision haute symbolique en faisant disparaître son fameux catalogue papier.

Des boulettes de viande sans viande

A partir du 20 juillet, les affamés qui déjeunent dans les restaurants des magasins d’ameublement pourront remplacer les fameuses boulettes de viande par des boulettes végétales on ne peut plus écolo. Le distributeur souhaite aussi supprimer toutes les piles non alcalines et encourager ses clients à utiliser des piles rechargeables. L’initiative « Rachat » permettra, pour sa part, aux magasins de la chaîne de récupérer les meubles usagés de leurs clients en échange d’un bon à dépenser. Les plus courageux pourront, eux, les démonter chez eux pour les rassembler dans leur nouvel appartement. Tout est bon, comme dans le cochon, « Ingenting går förlorat » peuvent aujourd’hui penser les Suédois quand ils s’achètent de nouveaux meubles. « Rien n’est perdu ».

Therin Frédéric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia