2 octobre 2013

Temps de lecture : 2 min

Identité : catch me if you can !

A quel “ je “ joue le consommateur ? Réponse dans le deuxième livre blanc digital de la délégation Customer Marketing de l’AACC ! L’identité du consommateur est au centre de ce nouvel opus qui analyse les multiples identités et leurs relations aux marques…

Après un 1er livre blanc « La transparence, une réponse à la défiance », la délégation Customer Marketing de l’AACC a décidé pour cette deuxième édition de se focaliser sur l’identité du consommateur avec comme titre évocateur : « Identité : Catch me if you can ! »

Un titre révélateur puisqu’il permet d’identifier la réalité d’aujourd’hui. C’est-à-dire un consommateur à plusieurs identités, insaisissables et difficilement manipulables… Ce livre blanc digital, dont l’interface a été pensé et réalisé par l’agence Dixit, est un concentré de matière grise des membres de la délégation Customer Marketing de l’AACC et d’experts* de différents bord (sociologue et philosophe). L’objectif du livre blanc est d’exposer ces évolutions et de donner des premières pistes pour les annonceurs.

Parmi ces pistes, deux apparaissent incontournables :

1/ Exploiter de manière plus efficace les data
Il faut enrichir les dispositifs relationnels et media afin que la marque sollicite de façon plus pertinente le consommateur. Cela implique une analyse plus poussée de son comportement (navigation sur internet, comportement d’achat, utilisation du programme de fidélisation, comportement mobilité via le géomarketing…). L’ensemble de ces données récoltées permet une analyse approfondie des profils clients et un datamining enrichi et plus étendu. Ce n’est plus alors l’individu qui est visé, mais un « profil comportemental » (email, DNS, GPS, cookies, etc.) auquel on adressera un message personnalisé, au bon moment et via le canal le plus efficace.

2/ Redonner de la confiance dans la relation en favorisant la transparence et le gagnantgagnant.
Une autre voie pour les marques sera de développer une approche stratégique, relationnelle et proactive dans une démarche de confiance et de transparence. Différentes approches peuvent redonner de la confiance et pousser le consommateur à mieux se dévoiler : charte de déontologie sur l’exploitation des données personnelles, mise en place de dispositifs type VRM (Vendor Relationship Management), etc. L’objectif est alors de montrer ce que le consommateur gagne à partager ses données avec les marques et de lui redonner davantage la main sur les modalités de sa relation à la marque.

Les contributeurs de ce second Think Tank AACC Customer Marketing sont :

Jérôme Toucheboeuf – Président de l’AACC délégation Customer Marketing
Yan Claeyssen – Président d’ETO / Vice-Président de l’AACC délégation Customer Marketing
Benjamin Pardo – Vice-Président de l’AACC délégation Customer Marketing
Catherine Michaud – Président /XL
Stéphane Dumont – SAGE – Responsable Marque et Publicité – Direction de la Communication
Stéphane Hugon – Sociologue
Cyril Rimbaud – Curioser
Jean-Baptiste de Froment – Philosophe
Benoit Héry – Fondateur Le Cabinet

Raphaël Legrand

La suite en cliquant sur l’image en dessous :

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia