23 février 2011

Temps de lecture : 1 min

Homme-femme, mode d’emploi

Si la publicité capte souvent l’air du temps, voir successivement deux spots construits autour de la même thématique vient donner du poids à ses intuitions. Ceux qui vont actuellement au cinéma peuvent ainsi voir, coup sur coup, une série de spots pour le site auféminin.com suivis d’une série en faveur d’un programme court sur M6: Scènes de ménage. Chacun à sa manière nous propose une vision assez «rétro» pour ne pas dire «réac» de la relation homme-femme. Par Patrice Duchemin...

Si la publicité capte souvent l’air du temps, voir successivement deux spots construits autour de la même thématique vient donner du poids à ses intuitions. Ceux qui vont actuellement au cinéma peuvent ainsi voir, coup sur coup, une série de spots pour le site auféminin.com suivis d’une série en faveur d’un programme court sur M6: Scènes de ménage. Chacun à sa manière nous propose une vision assez «rétro» pour ne pas dire «réac» de la relation homme-femme.

Auféminin.com veut nous rappeler que les hommes ont décidément une bien faible connaissance des femmes puisque, à les entendre, le col de l’utérus se grimperait à vélo et la peau d’orange serait vraiment trop acide pour eux… Passons sur les montées de lait que l’on peut éviter en se faisant livrer à domicile et autres situations où la cocasserie recherchée rivalise avec la stupidité présumée. M6 ne s’en sort guère mieux avec une nième série de sketches entre le Petit théâtre de Ruquier et l’esprit Chouchou et Loulou.

Si l’on peut imaginer qu’il existe des spectateurs pour le programme court de M6, le message délivré par auféminin.com laisse en revanche perplexe. Par sa vision assez peu moderne des rapports hommes-femmes, mais aussi par son objectif. L’enjeu est-il ici d’inciter les hommes à se rendre sur le site pour «apprendre» ce qu’est une femme? Ou bien une manière de dire aux femmes qu’elles feraient mieux de «zapper» les hommes et de rester entre elles, sur leur site gardé? Pas clair. Et assurément peu généreux.

Heureusement qu’à quelques spots de là, l’homme Chanel vient nous annoncer qu’il refuse d’être «the person (he) expected to be anymore». De quoi redonner de l’espoir à auféminin.com.

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net
 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia