12 octobre 2011

Temps de lecture : 2 min

Helsinki: un restaurant transforme un abribus en centrale de réservation tactile

Sous couvert d’une affiche, l’arrêt de bus équipé d’un écran tactile permet à l’usager de retenir sa table chez Ravintola Lämpö, un resto du coin. Mais pas seulement. Une opération interactive de proximité ludique et décalée.

Ravintola Lämpö est un restaurant installé, au rez-de-chaussée du Centre national du Cirque d’Helsinki. Mais sa particularité ne s’arrête pas là. Sous la houlette de son agence Hey Day, il surfe sur l’engouement du public pour les nouvelles technologies afin d’augmenter sa fréquentation.

Depuis début octobre, il mène en effet une campagne d’affichage 2.0, grâce à une annonce déclinée sur un écran tactile incorporé à l’abribus du réseau JC Decaux, situé à deux pas de son adresse. Le le passant est invité tout simplement à naviguer pour retenir une table à l’aide d’encarts mais aussi à consulter le menu, visiter les lieux et même regarder la télévision.

Une fois son choix effectué,  il indique ses coordonnées et son numéro de mobile puis reçoit par SMS une confirmation. Après le passage de ses convives, le restaurant leur adresse, toujours par SMS, un questionnaire de satisfaction, récompensé par un bon cadeau à valoir sur leur prochain repas. Rien de plus efficace pour fidéliser et créer le bouche à oreille, même si le système repose la question de  la sécurité des informations et de la vie privée…

Toutefois, cette opération de marketing mobile est plus que pertinente pour séduire, émerger, générer du trafic tout en améliorant sa notoriété et en renforçant la relation à la marque. Car, comment le client -souvent pressé, urbain et toujours en quête d’un bon plan gastronomique- pourrait-il résister à un dispositif utile, innovant et qui le surprend, surtout dans une station de tram où il ne se passe pas grand-chose? En effet, transformé d’un clic en consomm’acteur,  il se place au cœur d’un quotidien amélioré, interactif et divertissant.

Plutôt gonflé d’installer une telle technologie dans un espace public susceptible de vandalisme. Sûrement! Mais la vague devrait grossir, car Ravintola Lämpö n’est pas le premier à tenter l’expérience. Au début de l’hiver dernier, Yahoo en partenariat avec Clear Channel et l’agence de transports de San Francisco, a équipé une vingtaine de stations de bus de la ville, avec des écrans tactiles également de la taille d’une affiche.

Cliquez sur l’image pour acéder au site

Pendant deux mois, les passagers de cinq quartiers (North Beach, Tenderloin, Mission, Western Addition, Soma) ont pu tromper leur attente, et se défier d’un arrêt à l’autre, en jouant à 4 jeux en réseau : Snapp-Happy (puzzle en 3D), Chatter Scatter (écrire le plus rapidement possible un message), Incoming (trier du courrier) Sport a pult (quizz sportifs). Chaque victoire rapportant 100 points, l’objectif était de décrocher, à la fin du concours baptisé Bus Stop Derby, le plus gros score pour son quartier qui donnait droit à un concert privé du groupe de rock, Ok Go. Les parties qui ont remporté un vif succès étaient suivies sur Twitter et les classements actualisés en temps réel. Dans de telles conditions on serait presque prêt à trouver la ville et sa circulation, souvent perturbée, presque sympathiques.

En tout cas, ces initiatives en symbiose avec l’évolution des habitudes du consommateur et qui remportent l’agrément du public  ont de quoi inspirer les urbanistes, pousser encore plus les marques à innover et pourquoi pas, inciter les casseurs à devenir joueurs.

Florence Berthier

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia