12 janvier 2016

Temps de lecture : 2 min

Havas Paris retrouve un inédit de Gainsbourg !

Fêter la fusion de deux agences avec la sortie d'un vinyle. Original non ? Mais quand ce "33 Tours" abrite un inédit de Gainsbourg en duo avec Dalida tombé aux oubliettes, jamais enregistré et chanté par les collaborateurs d'Havas Paris. Alors là...

Fêter la fusion de deux agences avec la sortie d’un vinyle. Original non ? Mais quand ce « 33 Tours » abrite un inédit de Gainsbourg en duo avec Dalida tombé aux oubliettes, jamais enregistré et chanté par les collaborateurs d’Havas Paris. Alors là…

 Après le court métrage l’année dernière, « Bonne Année Charles », Havas Paris investit la musique pour souhaiter un happy 2016. Une année qui commence bien pour ses dirigeants Agathe Bousquet, Pdg d’Havas Paris et Christophe Coffre, co-président en charge de la création, qui annoncent la naissance concomitante du nouvel Havas Paris issu de sa fusion avec une autre agence du groupe, Havas 360. « Paris, Chansons à écouter avant, pendant et après l’amour », édité uniquement en « 33 Tours » et disponible à l’écoute sur soundcloud, est un album de 9 titres en hommage à notre belle capitale, interprétés par  des membres des deux enseignes.

Une trentaine de collaborateurs a prêté son talent vocal ou musical au jeu de ces 9 reprises plus ou moins connues, signées Vanessa Paradis, Enrico Macias, Micket 3D, Mireille Matthieu, Taxi Girl, Rif Cohen, Oxmo Puccino, Java…. « Cet album est à la fois un objet et un contenu. Après avoir abordé le cinéma et la photo*, nous voulons démontrer par l’exemple l’étendue des talents et la créativité des nouveaux contenus produits par Havas Paris.  A l’origine, c’était aussi pour nous une formidable aventure humaine à même de faciliter le rapprochement de nos deux entreprises. Quoi de mieux que la musique pour réunir tout le monde. Et puis il y a eu le 13 novembre. Bien sûr, les paroles ont pris un sens nouveau. Bien sûr encore, les chansons choisies résonnent différemment. Mais célébrer Paris en musique est devenu plus vital que jamais », constate Christophe Coffre. Donner avant de recevoir tel est le leitmotiv de cette opération tout en faisant écho à la croyance de C. Coffre que « l’avenir est aux marques généreuses ».

La « carte de voeux » 2016 de Havas Paris est produite par Hercules, arrangée et réalisée par Frédéric Lo. « Après avoir fait chanter de nombreux interprètes, diriger une équipe de ‘’non professionnels’’ était un nouveau challenge pour moi », explique ce dernier (qui a travaillé avec Alain Chamfort, Daniel Darc, Alex Beaupin, Christophe Honoré, Florent Pagny, Fink…).

Et dans ce vinyle, un inédit, puisque le titre « Rues de Paris », écrit par Georges et André Tabet et créé par Francis Lopez s’était vu détourner par Serge Gainsbourg qui en avait réécrit les paroles et l’avait interprété tout en accompagnant au piano… Dalida dans le long-métrage de Jacques Poitrenaud « L’inconnue de Hong Hong », en 1963. La chanson n’avait jamais été éditée sur disque. Francis Lopez s’y serait opposé, raconte C. Coffre. Un beau cadeau en tout cas pour ce début d’année.

(*) Exposition Marque-Page à Arles (juillet 2015) et à la Havas Hall Gallery (décembre 2015)

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia