15 janvier 2014

Temps de lecture : 1 min

Haiyan 2121 : quand la géolocalisation aide aux dons !

Cliquer, localiser, sélectionner et donner; rien de plus simple pour faire une donation aux victimes du cyclone Haiyan aux Philippines. Encore fallait-il y penser et c'est l'agence belge Mortierbrigade qui l'a fait pour le consortium belge...

Le problème quand on fait un don, c’est que, bien souvent, nos deniers sont engloutis dans des fonds globaux, sans qu’on ne sache trop à quoi ils vont servir concrètement. Pas très motivant. Alors comment faire pour rendre la collecte plus tangible ?

Suite au passage du typhon qui a ravagé les Philippines le 8 novembre dernier, le Consortium belge pour les situations d’urgence, réunissant Caritas International, Médecins du monde, Handicap International, Oxfam Solidarité et Unicef Belgique, a lancé, fin Novembre avec l’agence Mortierbrigade, un site sur lequel les dons deviennent instantanément visibles. En effet, en se connectant à haiyan2121.be, l’internaute se retrouve face à une vue aérienne d’un territoire sinistré par le typhon. Il est alors invité à sélectionner la partie du territoire qu’il veut aider.

Une fois son don effectué, il est immédiatement traité par le Consortium 12-12, et la vue aérienne de la parcelle de terrain concernée se transforme sous ses yeux pour redevenir telle qu’elle était avant le passage du typhon. Bien entendu, plus le don est important, plus il représente d’eau, de nourriture, de médicaments et autres aides d’urgence. Chaque donateur peut ainsi visualiser l’étendue de son don en passant d’une zone « détruite » à une zone « reconstruite » grâce à son curseur ! De quoi encourager ses pairs à contribuer à cette action via les réseaux sociaux.

Le Consortium belge vient d’indiquer que « le résultat provisoire de l’appel “Haiyan 21-21”, suite au typhon du 8 novembre au Philippines, est de 8,8 millions euro » et que « ce montant-ci est supérieur au budget minimal pour l’aide d’urgence, de sorte qu’une partie sera affectée aux programmes de reconstruction ».

Dyssia Hayat
Article réalisé avec Act Responsible

Avant

Après

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia