14 décembre 2020

Temps de lecture : 3 min

Guillaume PAYEN, dir Marketing Com & Marque chez Intersport : «  nous battre pour que le sport soit au cœur de la vie des Français »

Dans le cadre de la série d’entretiens vidéo intitulée « Lignes de Front » réalisée avec INfluencia, le SCRP (Syndicat du Conseil en Relations Publics) donne la parole à des entreprises qui mettent l’engagement au cœur de leur stratégie. Guillaume Payen, directeur Marketing, Communication & Marque chez Intersport. est l’invité du N°6 de « Lignes de Front », après Katie Willaume, directrice communication internationale de Damart, Sébastien Valentin (directeur de la communication du groupe Accor), Firdaous El Honsali, Global Communications Director de Dove, Loïc Yviquel, directeur général de ULULE et co-fondateur de So Good et Marion Moulin, directrice de la communication corporate du groupe Rocher.

 Dans le cadre de la série d’entretiens vidéo intitulée « Lignes de Front » réalisée avec INfluencia, le SCRP (Syndicat du Conseil en Relations Publics) donne la parole à des entreprises qui mettent l’engagement au cœur de leur stratégie. Guillaume Payen, directeur Marketing, Communication & Marque chez Intersport. est l’invité du N°6 de « Lignes de Front », après Katie Willaume, directrice communication internationale de Damart, Sébastien Valentin (directeur de la communication du groupe Accor), Firdaous El Honsali, Global Communications Director de Dove, Loïc Yviquel, directeur général de ULULE et co-fondateur de So Good et Marion Moulin, directrice de la communication corporate du groupe Rocher.

« Engagés Sport »* : tel est l’intitulé du mouvement que vient de lancer Intersport dans la continuité de la plateforme de marque initiée en janvier 2018. « Nos deux valeurs fondamentales, explique Guillaume Payen directeur Marketing, Communication & Marque chez Intersport,  sont l’accessibilité prix pour le plus grand nombre et l’engagement solidaire auprès du tissu associatif sportif local. Le Covid avec toutes ses conséquences sanitaires, économiques et sociales, nous a poussé à renforcer encore nos engagements en ce sens et à mettre en lumière les actions de nos 10 000 collaborateurs, agissant depuis de nombreuses années avec des initiatives concrètes et engagées pour le sport. Ce programme est un moyen de renforcer notre connection émotionnelle».

Aider le sport amateur

C’est ainsi qu’Intersport (plus de 690 magasins réalisant un CA de 2,4 milliards € en 2019) , qui en 2019 faisait partie des 25 marques préférées des Français, soutient près de 10 000 clubs amateurs partout en France aussi bien logistiquement (dons de matériel), humainement (formation des bénévoles) que financièrement (6 millions d’euros ont été reversés en 2019). « Et nous allons plus que jamais soutenir le sport amateur », promet G. Payen.

Partenaire historique du football français, l’enseigne accompagne financièrement les plans de féminisation des Fédérations Françaises de Football et de Tennis. En 2014, elle a lancé une plateforme de sponsoring participatif « Mon Projet Sportif » destinée à accompagner les sportifs en mal de financement dans la réalisation de leurs projets individuels ou collectifs. A ce jour, Interport a récolté près de 250 000 euros et co-financé plus de 109 projets. « Le sport est en grande souffrance économique à cause du Covid, nous souhaitons, avec l’accord de nos adhérents maintenir notre soutien au monde du sport » ajoute Guillaume Payen qui explique que l’enseigne va aller plus loin en mettant son savoir-faire digital et en communication au service des associations pour les aider à renforcer les liens avec leurs licenciés. Les athlètes amateurs et semi-professionnels dont l’ambition (et le rêve) est d’accéder au plus haut niveau, ne sont pas oubliés : nombreux sont les adhérents Intersport qui identifient les sportifs en devenir et les accompagnent dans leur parcours sportif. C’est ainsi que depuis plus de 20 ans, l’enseigne soutien la marathonienne Magalie Gougeon.

RSE et éco-conception

« Engagés Sport » a également une forte composante RSE. Dès 2013, l’enseigne avait racheté la Manufacture Française du Cycle, une réussite industrielle qui a permis de créer plus de 300 emplois en cinq ans. Aujourd’hui, 100 % des vélos Nakamura sont conçus et fabriqués en France dans l’usine de Machecoul et Intersport va renforcer la promotion de la fabrication française. En tant que premier assembleur de cycles, elle soutient également le plan « Vélo et mobilité actives » en fabriquant des moyens de transport respectueux de l’environnement.

Pour encourager l’économie circulaire, Intersport aide à prolonger la durée de vie des équipements cyclistes dans ses ateliers et remplace petit à petit les sacs de caisse, papier, pochettes et boîtes cadeaux à partir de matériaux recyclés. « Nous allons nous engager encore davantage dans l’éco-conception et la seconde vie des produits », souligne Guillaume Payen. Et comme l’enseigne estime que l’écologie est l’affaire de tous collectivement et de chacun individuellement, les équipes magasin sont soutenues logistiquement et financièrement dans leurs actions visant à réduire, à leur niveau, l’impact sur l’environnement, les meilleurs pratiques étant alors partagées auprès des 690 magasins du réseau. A rappeler que le groupe Intersport se présente sous la forme d’une coopérative, regroupant des adhérents propriétaires de leurs magasins. « Le sport a un formidable pouvoir de rassembler et de créer du lien, nous le vivons tous profondément et nous allons nous battre pour qu’il soit au cœur de la vie des Français », conclut Guillaume Payen.

Ps : retrouvez ici l’interview de Pascale Azria, Présidente du Syndicat du Conseil en Relations publics : « Nous avons eu raison de choisir l’engagement comme thème du PR Lab », ici l’interview de Sébastien Valentin, directeur de la communication du groupe Accor : « Acting for Good » : la « responsabilité sociale » du groupe Accor, ici celle de Firdaous El Honsali, Global Communications Director de Dove : « l’estime de soi reste au cœur des débats »,  ici celle de Loïc Yviquel, directeur général de ULULE et co-fondateur de So Good : «  On a d’abord une raison d‘agir avant d’avoir une raison d’être »,  ici celle de Marion Moulin, directrice de la communication corporate du groupe Rocher  : « ‘’Entreprise à mission’’  : démonstration du Groupe Rocher » et ici celle de  Katie Willaume, directrice communication internationale de Damart « Damart s’engage sur le chemin de la mode durable »

Michalowska Anika

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia