10 juillet 2014

Temps de lecture : 2 min

La Grolsch est en toi

Fin avril, 1615 vélos verts envahissaient Paris. Attaque de Martiens ou de rebelles écolo-tamoul ? En fait non. Il s'agit de Grolsch, une des bières les plus barrées du moment...

Parce qu’elle ne fait rien comme tout le monde, Grolsch, brasserie néerlandaise, entend bien inonder la France de son breuvage sacré à travers une opération de communication qui lui ressemble bien : « Grolsch-Pop Around ».

Implantée depuis 7 ans en France, Grolsch aime cultiver sa particularité. Alors que son acte de naissance est hollandais, Grolsch a des allures de grande dame anglaise et toujours dans le contre pied, elle n’en fait qu’à sa tête : «  La bière Grolsch est le fruit d’un mix entre 2 houblons, ce qui est extrêmement rare. L’ouverture métallique est aussi une marque de différence par rapport à la concurrence. Le bruit qu’elle émet quand on l’ouvre, c’est sa signature. Même sa contenance, qui est de 45 cl, est différente des autres marques », confie Michael Illouz, président de Conceptory, agence de communication de la marque. Le défi de l’agence se situe dans toutes ces particularités. Surprendre encore et toujours en intégrant le code génétique de la bière.

A l’occasion du « Jour du Roi de Hollande » le 26 avril dernier, Grolsch avait « semé » des vélos un peu partout dans la capitale. Avec  #Popmybike, première étape de la campagne « Pop around », la marque a fait du vélo son cheval de bataille. Et le succès est déjà au rendez-vous, notamment sur les réseaux sociaux : plus de 2400 fans sur la page Facebook, 900 participants à l’application Pop My Bike en 7 jours, 900 tweets relayant l’opération, 180 photos sur Instagram… Un véritable plébiscite, qui s’explique par le côté inédit de l’opération et par l’amour des Parisiens pour le vélo. Cette première partie n’est pas un one shot mais fait partie d’un plan de communication qui s’étale sur plus de 5 mois.

Pour le second volet de la campagne, « Pop Up Garage », Grolsch va investir le Point Ephémère du 26 au 28 septembre. Le but ? Customiser son vélo avec la collaboration d’artistes, afin de rendre son bike anti-conformiste. En clin d’oeil à la célèbre émission « Pimp My Ride », Grolsch invite les participants à pédaler avec style. Sur place, on retrouvera de nombreux créatifs comme Michael Willis, Mothi Limbu, Nicolas Millot, Jimbo Barbu…

Grolsch se veut « la bière des esprits indépendants », comme le souligne Michael Illouz. La marque est également très présente dans le milieu artistique, notamment avec la collaboration de Supakitch & Koralie avec la réalisation d’une fresque de street art pour son lancement à Monoprix. Elle remet également le prix Grolsch du Off à la FIAC. Avec des centaines d’événements à son actif, Grolsch met un point d’orgue à soutenir la créativité et le design. Pourvu que ça dure…

Eric Espinosa / @EricESPINOSA8

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia