14 mai 2014

Temps de lecture : 1 min

Les grandes personnes aiment les chiffres…

Connaissez-vous Planetoscope ? Pour préparer notre revue N°9 sur la data,et le débat que nous organisions hier avec Havas Media, j'ai surfé sur le net et découvert ce site mondial. Il affiche des statistiques en temps réel qui changent en live plus vite que ma pensée, et me fascinent et m'effraient à la fois.

On y apprend ainsi que chaque seconde, 29 000 gigaoctets d’informations sont publiés dans le monde, soit 2,5 exaoctets par jour et 912,5 exaoctets par an. C’est à dire, vous avez bien lu 912 500 000 000 000 000 000 octets*… De 2013 à 2020, la masse de données de l’univers digital va doubler tous les deux ans selon une estimation faite mi 2012 par IBM. Une accumulation de big data sans fin et vertigineuse et souvent inintelligible au commun des mortels n’est ce pas ? Mais vous allez me dire, au final, à quoi, à qui ça sert ? A vous, à moi ? Ce monde de la donnée rendra t-il notre monde meilleur ?

Le Petit Prince avait sa réponse : « Les grandes personnes aiment les chiffres. Quand vous leur parlez d’un nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur l’essentiel. Elles ne vous disent jamais:  » Quel est le son de sa voix ? Quels sont les jeux qu’il préfère? Est-ce qu’il collectionne les papillons ?  » Elles vous demandent:  » Quel âge a-t-il ? Combien a-t-il de frères ? Combien pèse-t-il ? Combien d’argent gagne son père ?  » Alors seulement elles croient le connaître ». Une jolie réflexion que nos gouvernants et les marques devraient méditer. Et si le plus important c’était l’humain ?

 Isabelle Musnik

*Groupe ou multiplet comprenant huit éléments binaires, souvent utilisé comme unité de base en informatique pour la longueur des mots, la taille des mémoires, etc.

 Ps: et pour commander le numéro ou s’abonner, c’est ici

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia