21 octobre 2009

Temps de lecture : 1 min

Le grand vide

Difficile d'échapper à la pub Orange. Il y a claque et claque, vague et vague, rencontre et rencontre, envie et une envie, coup de tête (allusion à Zidane ?) et coup de tête, cri et cri, etc, etc... Par PATRICE DUCHEMIN.

Le tout sur fond d’images pétries d’humanisme et de bons sentiments. « Un même mot peut recouvrir plusieurs réalités » tient quand même à nous préciser Orange à la fin de son spot. Sans blague. Comprenez, pour ceux qui n’auraient pas capté : il y a Internet ET Internet par Orange.

Ca ne mange pas de pain. Tout comme, diront les cyniques, les « bien plus » (qu’un marchand de meubles, qu’une banque…) ou les « sans doute » (le meilleur café au monde) conçus pour ne rien dire tout en donnant l’impression de dire quelque chose. Bienvenue dans l’ère des messages inoffensifs, qui ne disent rien de spécifique ou de compétitif, émis simplement pour occuper le terrain.

Les sémiologues de tous poils ne manqueraient pas ici de venir nous rappeler la fonction phatique du langage. D’autres évoqueraient plutôt le degré zéro de la stratégie publicitaire puisque les images seules sont là pour construire le territoire de la marque. Que nous dit Orange finalement ? Que c’est à nous d’imaginer ce qu’il est réellement par rapport aux autres opérateurs. Comme une manière de venir nous rappeler qu’une marque n’est finalement que ce que chacun veut en faire. Sans doute, la meilleure définition du moment.

Patrice Duchemin / Planning & Tendances
redaction @influencia.net

Campagne: Internet by Orange
Agence: Publicis Paris
Réalisateur: Philippe André
Musique: Ludovico Einaudi

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia