13 juin 2024

Temps de lecture : 1 min

Grâce à Bodyguard, Orange et la FFF barrent la route aux messages de haine sur les RS

Orange et la FFF s’associent à Bodyguard afin de proposer aux équipes masculines, féminines et espoirs de la Fédération Française de Football (FFF) ainsi qu’au staff qui les accompagne, une solution de protection contre les messages toxiques en ligne, reçus notamment lors des grandes compétitions sportives internationales.

Lors de UEFA EURO 2020, près de 50% des footballeurs ont reçu des messages de haine sur les réseaux sociaux. La Coupe du monde féminine de la FIFA 2023a également révélé que plus d’une joueuse sur cinq a été la cible de messages insultants, discriminatoires ou menaçants (rapport de la FIFA 2024).

Une solution de protection contre les messages toxiques en ligne

Orange et la FFF s’associent à Bodyguard afin de proposer aux équipes masculines, féminines et espoirs de la Fédération française de football (FFF) ainsi qu’au staff qui les accompagne, une solution de protection contre les messages toxiques en ligne, reçus notamment lors des grandes compétitions sportives internationales. Cette initiative s’inscrit dans la continuité de #ForGoodConnections qui labellise l’engagement de longue date d’Orange pour un monde digital plus sûr.

Cette initiative vise également à protéger leurs communautés en ligne et à faire de ces grands événements sportifs des moments de célébration populaires exempts de haine. Elle s’inscrit pleinement dans le plan d’Engagement sociétal de la Fédération française de football, en particulier la lutte contre toutes les formes de violences et de discriminations. Good job.

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia