9 décembre 2009

Temps de lecture : 1 min

Google se lance dans les bons de réduction

A découper au fond d'un paquet de céréales ou au dos d'un ticket de caisse: les coupons de réduction font partie de notre quotidien. Mais leur heure a-t-elle sonné pour faire place à...

… une nouvelle race de bons de réduction ? Si l’idée d’économiser quelques euros n’est sans déplaire, le bon de réduction n’est en effet franchement pas pratique et finit souvent oublié au fond d’un tiroir. L’arrivée du coupon à télécharger et imprimer chez soi a rendu tout cela plus commode, et ce pour le plus grand plaisir du consommateur! Ainsi, Coupons.com a construit un petit empire de la réduction, avec plus de deux millions de visites par mois sur le site américain.

Mais la véritable révolution du coupon de réduction sera mobile. En effet, le smartphone change profondément la donne, facilitant son usage de manière significative.
Google a saisi l’opportunité en lançant, fin novembre, un service de coupon mobile, une exclusivité 100% américaine pour l’instant.
Le fonctionnement est simple. Il suffit aux commerçants d’ajouter leur bon de réduction au listing du Google Local Business Center . Lorsque le consommateur effectue une recherche de lieu sur son smartphone, il se voit suggérer des bons ciblés par critère géographique.

Google n’est pas le premier à se lancer dans l’aventure. Ainsi, CellFire ont déjà fait leur entrée sur le marché. Un marché pour le moins juteux puisque selon les prévisions du cabinet Juniper Research, 2,6 milliards de bons de réduction mobiles devraient être distribués d’ici 2011. Affaire à suivre.

Et dans la série rien n’arrête Google, le géant américain a sorti en juillet 2009, « Google Maps favorite places ». Cette innovation permet de cibler les meilleurs commerces et services en tous genres choisis par les consommateurs. Un référencement se fait par la suite sur Google Map. Pour lancer son nouveau produit, Google a fait appel à 100 personnes influentes qui ont répertorié leurs meilleurs restaurants, bars et autres près de chez eux. Pour plus d’infos regardez la vidéo à la fin de l’article.

Alexandra Mimoun
Naked Communications

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia