27 février 2013

Temps de lecture : 1 min

Google : la diagonale du fou

Chanel, Dior, Jean-Paul Gaultier, Dolce&Gabbana, Karl Lagerfeld, Nina Ricci, Harrods, Estée Lauder, Mercredes… Les campagnes digitales du secteur luxe sont dans le nouveau BLSTK Replay n°37 avec un focus analysant la stratégie du géant Google sur l’échiquier mondial.

Dans la guerre économique que se livrent les principaux acteurs du numérique, les stratégies divergent et sont contraintes d’évoluer au rythme du secteur, c’est à dire de plus en plus vite.

Rachats spectaculaires ou discrets partenariats ? Recentrage sur le cœur de l’activité ou diversification exponentielle ? Innovation ou plagiat bien orchestré ? Les données changent constamment et les choix ne sont jamais sans conséquences dans cette gigantesque partie d’échecs digitale. Faut-il avancer masqué ou étaler au grand jour sa surpuissance pour décourager une bonne fois pour toute l’adversaire ?

La question du positionnement est cruciale et personne n’a encore dit son dernier mot.

Aujourd’hui, penchons-nous sur le géant parmi les géants, celui à qui l’on prédit une fin prochaine depuis tant de temps -mais qui est toujours là- et qui cette semaine, sous une avalanche d’annonces, commence enfin à dévoiler son plan d’action.

Attention, Google tente l’échec et mat !

Sophie Perrier
content manager @ Balistik#Art

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia