12 janvier 2022

Temps de lecture : 3 min

Gabriel Gaultier aime le slogan à demain de la RATP !

Ils détestent le mot «slogan», daté, tout comme la «réclame»,  et pourtant ils passent leur vie à en créer, à en gribouiller, à en écrire, à en imaginer, à en faire des cauchemars.  Ces signatures, accroches, claims, que Planners, AD, rédacteurs, imaginent sont le nerf de la guerre de l’économie, du marketing de la politique et de la culture…  Alors s’il y a eu moins de slogans* créés en 2021, -7300 contre 8400 en 2020-, Jean-Luc Gronner spécialiste de la création de noms et fondateur de Souslelogo, observatoire mis en place il y a 10 ans, nous raconte le débarquement de  5GCommence, et  Bienvenue en 2021. Allons-y.

 

En 2021, la 5 G est partout et chaque opérateur y va de son slogan : Avec Free, la 5G est au prix de la 4G Free. À Paris, toutes les 5G ne se valent pas Orange. L’iPhone 13 et la 5G. La super puissance en cadeau SFR
« Le terme 5G pourra aussi rappeler à certains, les théories du complot qui liaient 5G et Covid- 19 au démarrage de la pandémie ; rumeur ensuite détournée par les vaccinés qui s’amusaient à caricaturer les anti-vax en se vantant, une fois vaccinés, de capter désormais la 5G ! », raconte Jean-Luc Gronner, Mais aucun opérateur ne semble avoir vraiment osé s’en amuser pour sortir un peu des slogans tous faits ».

commence aura été incontournable en 2021.

« Tout commence par une respiration » (Geox), « La vie commence ici », (Bouygues Immobilier), « Ici commence l’évasion » (Cancale).
Ouvrez la porte sur l’endroit où tout commence, (Ikea), « Pour ceux qui ne sont pas au courant, 2021 commence bien Volkswagen ID.3 »… Vous l’aurez compris, commence aura été incontournable en 2021. L’espoir d’aller de l’avant, d’une société qui se remet en marche, l’envie inconsciente, de se libérer des contraintes de la pandémie.

Logiquement, c’est le mot Bienvenue qui arrive en troisième position. Normal, direz-vous, avec ses accroches « Bienvenue aux intélorants au gaspillage », « Bienvenue aux végétariens, flexitariens , et tous les autres terriens ». etc, Picard monopolise déjà 25% des signatures. Suivie de « Bienvenue aux idéalistes », Amnesty International, « Bienvenue dans le pouvoir du choix, Oney, « Bienvenue à toutes les énergies » TotalEnergies…

boomers, daronne, snapchatters, gourmetariens…

Deux tendances s’entrechoquent dans ce cru 2021 : « l’élan d’une reprise et d’un nouveau commencement s’illustre à travers des slogans optimistes , mais aussi l’émergence d’un vocabulaire clivant qui dépeint le climat social actuel, à l’approche de la campagne présidentielle », commente le spécialiste du naming. Ainsi, des termes correspondant à aux nouveaux profils qui cohabitent dans notre société moderne, tels les boomers, daronne, snapchatters, gourmetariens, cotoient ceux d’une énergie plus propre avec décarbonée, électrifions, énergivores. Un retour à la vie avec réouverts, redéconfiné, soudés, démasquons, gambadez, émancipez va malheureusement de pair avec une montée de vocabulaire lié à la scission à l’image du climat social actuel: distanciez, divisions, affrontons, intransigeants, fanatismes, totalitaire.

Gabriel Gaultier n’a pas retenu de claim 2021 mais adore À demain, lancé en 2020 par la RATP

Pour l’invité de l’Observatoire, Gabriel Gaultier, qui succède à celui de 2020, Olivier Altmann, l’année 2021 n’a pas brillé par sa créativité, tant et si bien que son slogan préféré sort tout droit de… 2020. « À demain » de la RATP. « Cette expression toute simple, qui ressemble à une tape de bienvenue sur l’épaule, s’arrime parfaitement à cette grande entreprise qu’est la RATP », s’emballe-t-il, « elle l’humanise, et à la fois désigne un grand dessein pour le futur ». « Parlons bouffe » pour Uber Eats est son deuxième choix. « Je ne me sens pas à l’aise avec l’absence d’éthique de cette boîte qui paye au lance pierre et ne délivre pas de contrat à ses employés. En revanche la signature raconte bien la vitesse de la livraison, sa proximité».

l’ambiance n’est pas à « La Force Tranquille »…

« Pour les communicants, 2022, va être une année surchargée et sans doute confusante, estime Jean-Luc Gronner, « aux claims publicitaires, aux nouveaux mots, aux noms de start-ups inventés, s’ajoutent déjà des claims de campagnes pour les candidats à la présidentielle ». En effet, l’ambiance n’est pas à « La Force Tranquille »…

* »Souslelogo » remet de l’ordre dans nos esprits.

Les publicitaires détestent le terme de « slogan », qu’ils jugent très seventies. Or, le slogan dixit, le fondateur de Souslelogo, recouvre trois formes qui déterminent la marque.

Il existe trois sortes de slogans.

La signature : slogan présent sous le logo ou tout contre, il permet de différencier la marque et de révéler sa personnalité, sa vision, ses valeurs parfois pendant des années ;Le claim : slogan qui promeut généralement un produit, un service ou un modèle d’une marque. C’est souvent le thème d’une campagne et peut donc être présent sur plusieurs créations différentes sans être pour autant la signature de la marque elle-même ;L’accroche : slogan généralement placé au début d’une annonce ou d’une affiche pour susciter l’intérêt : il renseigne peu sur la marque ou le produit.

L’Observatoire à découvrir ici !

 Et parce que ce podcast, Journal de Campagne de Jean-Luc Gronner, analyse les petites phrases des politiques à merveille… voici le 1er épisode .

En résumé

LES SLOGANS DE PUB 2021 PRÉFÉRÉS DES COMMUNICANTS

PASCAL GRÉGOIRE :  « ON N’EST PAS CARRÉ, ON EST HEXAGONAL », SNCF

JEAN-LUC BRAVI : « QUOIQU’IL EN COÛTE », EMMANUEL MACRON

« REVENEZ COMME VOUS ÊTES », MCDONALDS

GEORGE MOHAMMED CHERIF : SLOGAN, ÇA SE DIT ENCORE ?

OLIVIER ALTMANN : « BONNE ANNÉE »

JONATHAN SEROG TBWA : « COURAGE IS BEAUTIFUL», DOVE, ET «ÉCOUTEZ LE MONDE CHANGER », EUROPE1

JEAN-CHRISTOPHE ROYER : RIEN NE M’A VRAIMENT MARQUÉ.

NICOLAS LEVY : « ET VOIR LA FRANCE GAGNER » FDJ.

LIONEL CURT : «À LA VILLE, CETTE FEMME PORTE DU CAMAÏEU ».

MARIE-PIERRE BENITAH : « BORN À MARSEILLE », RICARD.

STEVE O’LEARY : RIEN DE BIEN NOTABLE, RENAULT QUI AFFICHE  SEULEMENT SON LOGO. ÇA ME VA.

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia