10 novembre 2014

Temps de lecture : 3 min

« Futur Shangri-La », quand nature et énergie ne font qu’un

Le 30 octobre dernier Fotolia a lancé la saison 3 de TEN, un projet créatif, pédagogique et numérique qui réunit des binômes d’artistes (photographe et graphiste) à la renommée internationale autour d’une création commune. Cette saison s’achève en novembre avec un duo d’artistes venus d’Extrême-Orient : la photographe coréenne Mi-Kyung Kim et le designer japonais Kenichiro Tomiyasu.

Le 30 octobre dernier, Fotolia a lancé la saison 3 de TEN, un projet créatif, pédagogique et numérique qui réunit des binômes d’artistes (photographe et graphiste) à la renommée internationale autour d’une création commune. Cette saison s’achève en novembre avec un duo d’artistes venus d’Extrême-Orient : la photographe coréenne Mi-Kyung Kim et le designer japonais Kenichiro Tomiyasu. L’oeuvre est disponible gratuitement et pendant 24 heures le lundi 10 novembre sur tenbyfotolia.com.

Pour illustrer leur vision du futur, la photographe coréenne Mi-Kyung Kim s’est associée au designer japonais Kenichiro Tomiyasu, fondateur du studio INEI. Ensemble et pour TEN saison 3, ils ont imaginé le paradis terrestre : « The Future Shangri-La », un oasis de paix où nature et énergie forment une parfaite symbiose. L’oeuvre est directement inspirée du concept d’utopie vu d’après l’imaginaire asiatique, similaire aux représentations occidentales du Jardin d’Eden. « C’est notre espoir pour l’avenir, ce que nous recherchons, où la nature reprend ses droits et place véritables, et offre des pêches lumineuses, qui évoquent la longévité, la prospérité et la vitalité, comme des cadeaux célestes dans un monde débarrassé de tout tracas. Ce lieu est libéré de tous les problèmes que nous rencontrons dans notre société, tout comme celui imaginé par l’ancienne légende asiatique. Qui sait : nous pourrions être en mesure de trouver notre Shangri-La, dans l’avenir ? », commentent les deux artistes.

Les deux conpères nous plongent dans un décor onirique ou la flore dégage une impression de calme et de volupté. Vision étonnante du futur, ou la nature garde une place centrale dans l’imaginaire de Mi-Kyung Kim et de Kenichiro Tomiyasu. Il est agréable de se détacher de cette vision  » robotique  » de l’avenir pour au final garder le symbole de la vie. Cette œuvre, bien plus que de représenter le futur, est le porte drapeau de l’intemporalité de notre éco-système.

Pour la réalisation, ils ont pris le parti de mêler leur culture, leurs techniques, leurs styles mais aussi leurs goûts : la « nature » pour la photographe coréenne qui a grandi sur la verdoyante île de Jeju, et le « surnaturel » pour le designer japonais, porté par son intérêt pour la science-fiction et les jeux vidéo, propre à la culture nippone. Ces deux univers que tout oppose s’imbriquent parfaitement dans la réalisation de « The Future Shangri-La » où des sources vives de lumières surnaturelles côtoient la quiétude nocturne de la nature sous un ciel étoilé.

L’art du détail comme empreinte artistique commune

Mi-Kyung Kim et Kenichiro Tomiyasu ont en commun de savoir manier avec subtilité l’art du détail. Cette parenthèse enchantée de verdure luxuriante, de lumières scintillantes et d’eau vive, fourmille de mille détails et précisions qui font ressortir le caractère mystique et futuriste de leur œuvre. Bien que la photographie et l’art conceptuel repose sur des schémas de pensée complètement différents, « nous arrivions, en tant qu’artistes, à nous comprendre sans avoir à échanger la moindre parole », confie le designer. C’est cette unité de travail qui apporte force et profondeur à l’œuvre « The Future Shangri-La ». « On y voit non seulement la beauté extérieure de la nature, mais aussi toute l’histoire qui s’y cache », conclut la photographe.

Le fichier PSD de « The Future Shangri-La » – avec l’ensemble des calques, filtres, réglages et ressources utilisés, dont la photographie de Mi-Kyung Kim et les images Fotolia – sera téléchargeable gratuitement le 10 novembre sur tenbyfotolia.com. La photographie utilisée pour la réalisation de l’œuvre ainsi que dix autres prises de vue du shooting seront proposées à la vente sur le site Fotolia : fotolia.fr

Pour télécharger l’ensemble de la documentation, comprenant le visuel HD de la création « The Future Shangri-La », des photos en situation des artistes, leurs interviews et les références des photographies Fotolia utilisées dans l’œuvre, cliquez ICI.

La rédaction

« Futur Shangri-La », quand nature et énergie ne font qu’un

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia