30 mars 2015

Temps de lecture : 2 min

#FredInChina : le poisson d’avril d’Alibaba devient réalité

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de Fred & Farid Group analyse chaque semaine, pour BFM Business, le premier marché du monde ! INfluencia est partenaire de cette aventure...

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de Fred & Farid Group analyse chaque semaine, pour BFM Business, le premier marché du monde ! INfluencia est partenaire de cette aventure…

HotTopic : Le State General Administration of Sport fait monter la fièvre du Square Dance

Le Square Dance est une pratique très typique en chine où des personnes dansent dans les squares des villes de façon désinhibée et sur une musique très populaire dans le mauvais sens du terme. Le plus souvent, ce sont des femmes ou des personnes âgées qui s’y exercent et les jeunes ont un petit peu honte de ces musiques piochées sur Internet et diffusées sur des vieux transistors. C’est assez bas de gamme mais apprécié et cela marche dans tout le pays. Alors, au grand étonnement général, le State General Administration of Sport, un organisme officiel, a repris les 12 chansons les plus connues en Chine mais toutes un peu cheesy, et a élaboré une chorégraphie qui a ensuite été lancée sur la Toile. Et même si personne n’a vraiment compris l’objectif, l’initiative -avec ce hit improbable mais très connu de tous- a suscité 43 millions de vues et des commentaires très drôles. A voir ici.

HotBrand : Jack Ma d’Alibaba a des rêves qui deviennent réalité

En présentant le « Face payment », le dernier né de son entreprise qui permet de payer sur les plateformes en montrant son visage, Jack Ma, fondateur d’Alibaba, a encore une fois joué à la superstar à la Tech Conference d’Hanovre, un rendez-vous important en Allemagne où beaucoup d’autres patrons d’entreprise technologiques chinoises étaient aussi invités. C’est d’autant plus ironique, que si cette technologie avait été bien annoncée en 2013 par Alibaba, ça avait été fait de façon humoristique, le 1er avril 2013. Mais entre temps, il y a eu WeBank du groupe Tencent qui exploite ce même système. Et aujourd’hui, le poisson d’avril est devenu réalité quand Jack Ma a annoncé très sérieusement qu’on allait pouvoir payer sur Alibaba grâce à une reconnaissance faciale. Il en a fait l’essai en direct et en public : après avoir scanné son visage, il a lancé un ordre de paiement directement depuis la Chine vers l’Allemagne.

Une conférence au cours de laquelle il a aussi réaffirmé plusieurs de ses grands thèmes et qui ont été repris sur la toile : tout d’abord, “The future is not petrol driven but data driven”, (“Le commerce devient le D-commerce (data commerce)”). Ensuite, il annoncé le passage d’un système B2C à C2B donc celui de la personnalisation de tout commerce. Et dernière idée à laquelle il tient tout particulièrement et qu’il ne manque jamais de ressortir à chacune de ses prises de parole : “Ce n’est pas à la techno de diriger le monde mais aux rêves de changer le monde”. A voir ici.

HotPost : La beauté d’un policier fatale à la voie publique et sur la Toile

Anecdotique et cocasse. Tout se passe lors d’un marathon très réputé organisé à Chongqin, en plein milieu de la Chine. Evidemment des policiers sont en faction pour assurer la sécurité et la circulation. Et pourtant la manifestation a créé un véritable chaos non seulement dans la ville mais aussi sur la toile. Pourquoi ? A cause de l’un des représentants de la force publique qui était tellement beau que toutes les Chinoises sont tombées dingues de lui et que tout le monde s’est arrêté sur la route pour le prendre en photo ou faire un selfie avec lui. Les embouteillages ont été monstrueux, créant une mini crise au point de retirer en urgence ce policier de sa mission. Une exfiltration immortalisée par un post qui a été retwetté 44 000 fois. A voir ici.

Raillard Fred

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia