17 mars 2015

Temps de lecture : 3 min

#Fredinchina : l’individu au-delà du collectif…

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de Fred & Farid Group analyse chaque semaine, pour BFM Business, le premier marché du monde ! INfluencia est partenaire de cette aventure...

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de Fred & Farid Group analyse chaque semaine, pour BFM Business, le premier marché du monde ! INfluencia est partenaire de cette aventure…

HotTopic : Le « like » fer de lance de la Double Conference

La Double Conference de Pekin, composée de la National People Conference et de la Chinese People Political Consultating Conference a particulièrement et de très loin marqué la Chine. Et de façon très enthousiasmante. Tout d’abord parce que parmi les 3000 représentants du peuple chinois, il n’y avait pas que des politiques mais aussi des décideurs dans tous les domaines. Des CEO, des élites intellectuelles ou culturelles se sont ainsi mélangés pour discuter des grands sujets de la Chine. Ensuite, la communication autour de ces deux conférences a été absolument bien maîtrisée, non pas en passant par son organe officiel, la CCTV. Mais en privilégiant les réseaux sociaux avec des hashtags extrêmement bien contrôlés, comme #DoubleConference qui a fait 770 millions de vues.

4 thèmes principaux sont ressortis : la modernisation de la société, l’approfondissement des réformes du système politique, la justice et la lutte contre la corruption au sein du gouvernement et des organes politiques. Un hashtag officiel leur était bien sûr accolé mais avec une astuce puisque chacun contenait le mot « Like » à l’intérieur, donnant par exemple #LikeTheFourFully. Hypersmart d’un point de vue digital tout en rendant le tout moins institutionnel. Toujours difficile de juger, et il faut que nous les Français fassions très attention : nous sommes un tout petit village. 65 millions de personnes c’est une ville pour les Chinois. Et nous n’avons aucune leçon à donner à la Chine qui gère 1,5 milliard de personnes plus la diaspora chinoise dans le monde. C’est très dur de juger la montagne du haut de notre petite colline. A voir ici.

HotBrand : Apple Watch : un très très bon deal pour les marques chinoises

Spontanément j’aurais aimé vous parler de Richemont, une des marques pour laquelle nous avons réalisé une activation, mais je ne peux pas car nous avons été battus par Apple et le lancement de l’Apple Watch qui était extrêmement attendu, comme toutes les innovations de cette marque. Les Chinois adorent les produits nouveaux, adorent Apple et la respectent énormément. Même si le gros du marché mobile est plutôt sur Android, tous les leaders d’opinion sont sur iOS.

Ce qui est intéressant c’est de voir comment la Chine réagit de façon opportuniste à cette bombe atomique de l’Apple Watch et comment les marques récupèrent intelligemment ce lancement à travers deux exemples. WeChat du groupe Tencent est le deuxième grand vainqueur de ce lancement, après avoir négocié avec les Etats-Unis et préinstallé l’application WeChat sur les Apple Watches. On est dans du pur gagnant/gagnant car Apple bénéficie ainsi du soutien total du groupe chinois. Tandis que Tencent tire son image vers le haut avec l’Apple Watch qui se veut résolument premium voire luxe. Très intelligent de la part de WeChat de rebondir sur cette opportunité en s’associant à Apple plutôt que de se poser comme concurrent.

Récupération encore plus étonnante du côté de TMall du groupe Alibaba qui a lancé une vidéo de démonstration d’une application imaginaire qui pourrait figurer un jour sur l’Apple Watch. Et qui serait une nouvelle façon d’acheter sur le site e-commerce de TMall. Son principe s’appuie sur la capacité d’Apple Watch à détecter les battements de cœur de son propriétaire. Ils ont ainsi capté ceux d’une jeune femme plus ou moins rapides tandis qu’elle examine des modèles de talons aiguille sur TMall afin de démontrer que chaque accélération de son cœur, était le signe d’un achat potentiel. Imaginez jusqu’où pourrait aller un nouveau système d’e-commerce indexé sur les battements de cœur révélateurs du désir de la consommatrice sur le produit. A voir ici.

HotPost : l’individu au-delà du collectif…

“S’il y a un âge moyen pour se marier, dans cette même logique il y aurait un âge moyen pour mourir ». Cette phrase très simple, sortie de nulle part sur Weibo et dite par une femme absolument inconnue comme en témoigne son petit nombre de followers, a pourtant déclenché 70 000 retweets. Tout simplement parce qu’à travers ces mots, elle critique l’incroyable pression mise sur les jeunes Chinois pour qu’ils se marient. Elle rappelle d’ailleurs celle dont nous avons parlé la semaine précédente à l’occasion de la Chinese New Year et qui est infligée aux jeunes aussi à propos de leur réussite et de leur projet marital.

Le succès de cette petite phrase révèle parfaitement le courant de pensée qui anime de plus en plus la jeunesse en Chine et par lequel cette génération veut exister pour soi, en tant qu’individu. Et non pas noyée dans le collectif tellement codifié par la société très organisée où les vacances sont pendant la Golden Week, où il y a la Chinese New Year et où on célèbre le 1111 qui est la fête du e-commerce et des célibataires. A voir ici.

Raillard Fred

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia