14 avril 2015

Temps de lecture : 2 min

La France, pays préféré des Américains ?

Nos cousins américains en pincent pour notre pays ! Ça fait plaisir non ? Deux nouvelles études mettent en exergue l’appréciation de la France par les touristes nord-américains.

Nos cousins américains en pincent pour notre pays ! Ça fait plaisir non ? Deux nouvelles études mettent en exergue l’appréciation de la France par les touristes nord-américains.

Bon là vous allez nous dire, halte au cocorico de basse-cour. Il suffit, je vous demande de vous arrêter. Paris par-ci, la France par-là, le chauvinisme a ses limites. Quand il est extrapolé oui, mais pas lorsqu’il reflète un constat statistique et une réalité qui dans la morosité ambiante est snobée. Nous ne sommes pas allergiques aux bonnes nouvelles, à ces études qui en quelques lignes vous regonflent moral et fierté. Après Paris capitale mondiale d’Airbnb, Paris la ville la plus abordable pour les jeunes diplômés, place cette semaine à la France terre de visite préférée de l’Oncle Sam.

Selon une enquête de TransAtlanticReport.com, l’Hexagone confirme sa position de destination préférée des Américains en 2014. Avec 3,22 millions d’arrivées américaines -+4% par rapport à l’an passé- elle reste devant la Grande-Bretagne et ses 3,04 millions de visiteurs étasuniens. Ce leadership n’est pas nouveau et raison de plus pour se gausser d’une constance enthousiasmante : la France est la chouchoute des nord-américains depuis 2011. Même le dollar fort ne calme pas leurs ardeurs puisqu’en 2014 ils étaient 3,5% en plus à se rendre en Europe. L’Espagne (1,22 millions et +2%), l’Irlande (1,17 millions et +12,9%) et la Suisse (0,75 million et +3,7%) complètent le quinté gagnant.

En rappelant le pouvoir de séduction de la France sur les Etats-Unis, en tout cas la moitié éduquée, voyageuse et curieuse, TransAtlanticReport.com fait écho à une autre étude, celle de Gallup World’s Affaire, publiée le mois dernier. Nous y apprenions en gonflant le torse que jamais la France n’avait été aussi bien vue par les nord-américains.

En 2015, 82% des sondés « born in the USA » comme chantait le Boss possédait un avis favorable sur notre pays, derrière le Canada (92%) et la Grande-Bretage (90%). L’Allemagne (81%), le Japon (80%), l’Inde (71%) et Israël (70%) suivent le trio. « La France n’a jamais eu une aussi bonne image aux Etats-Unis depuis 1991, l’année où nous avons commencé ce sondage, commente Jay Loschky et Rebecca Riffkin, responsables de l’étude chez Gallup. Depuis 2003 et le divorce après l’invasion de l’Irak, la vision des Américains sur leur plus vieil allié est en constant progrès ». Il y a douze ans, après le discours de Dominique de Villepin à l’ONU, 34% seulement des Nord-Américains nous appréciaient. Là, au moins la croissance ne nous nargue pas en s’annonçant sans jamais venir : elle existe vraiment !

Adler Benjamin

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia