19 février 2014

Temps de lecture : 1 min

Les Français actuvores

J'aime bien commencer cet édito avec une bonne nouvelle. Quand on regarde l'actualité, la Russie, l'Ukraine, l'Irak, les bonnes nouvelles sont tellement rares. Et quand on observe l'état de santé des médias, et la mort annoncée de Libé par tous les Cassandre, on ne se sent pas plus gai. Alors, pour une fois que j’ai une bonne nouvelle…

J’en ai même trois. La première, c’est que les Français s’intéressent à l’actualité selon l’étude Médiamétrie actu24/7. 91 % s’y intéressent au moins une fois par jour et près de deux individus sur trois (63%) s’informent même plusieurs fois dans la journée. L’autre bonne nouvelle est que les nouveaux modes d’accès à l’actualité, qu’il s’agisse d’équipements (smartphone, tablette) ou des réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), semblent augmenter cet appétit de nos compatriotes.

Un utilisateur de téléphone mobile sur quatre paramètre des alertes sur des applications de news; et 17% des Français partagent des actualités sur la toile. Et last but not least, la troisième bonne nouvelle est que cette multiplication des modes d’accès les incite même à utiliser davantage les médias traditionnels pour s’informer : plus d’un quart des interviewés estime lire la presse davantage qu’avant. Les CSP+, mais aussi les plus jeunes (18 – 24 ans). Et si finalement cette chronique de la mort annoncée du papier n’était qu’un mauvais livre ?

Isabelle Musnik

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia