AccueilTENDANCES900.CARE ASSURE QUE LES FRANçAIS SE LAVENT CHAQUE FOIS PLUS "éCOLO"

900.care assure que les Français se lavent chaque fois plus "écolo"


Publié le 07/07/2020

Image actu

 

 

Une enquête réalisée par 900.care montre que les Français sont prêts à dépenser plus pour acheter des produits d’hygiène respectueux de l’environnement. Le choix dans ce domaine est vaste…

 

Près des trois-quarts des Français (73%) sont insatisfaits de leurs produits d'hygiène courante. Une enquête réalisée en ligne auprès de 11.612 personnes sur le panel propriétaire BuzzPress France pour le compte de la marque de produits pour la salle de bain à recharger 900.care montre à quel point les consommateurs sont mécontents des gels douche, dentifrices et autres déodorants qu’on leur propose dans les grandes surfaces. Ce constat risque t-il d’avoir un impact sur leurs habitudes d’achat ? On ne peut que l’espérer tant qu’ils ne décident pas d’acheter encore moins de produits d'hygiène. Dans ce domaine, les Français vont en effet toujours figure de mauvais élèves…

 

 

Beaucoup d’entre nous sautent visiblement la case « douche »

 

Notre réputation en matière de propreté n’est plus à faire et une petite heure dans les transports en commun le prouve. Beaucoup d’entre nous sautent visiblement la case « douche » entre leur levée du lit et leur départ au bureau. Notre consommation annuelle de savon ne dépasse pas 580 grammes. Ce chiffre peut paraître raisonnable mais il est deux fois inférieur à celui enregistré en Grande-Bretagne ou en Allemagne. Shocking, unglaublich… Nous sommes pourtant de moins en moins sales. On se rassure comme on peut…

 

 

 Pas si propres, donc…

 

76% des Français procèdent à une toilette complète au moins une fois par jour ; selon un récente enquête de l’institut Ifop. Pour les femmes, ce chiffre atteint 81% alors qu’il ne dépassait pas 52% en 1951. En un peu moins de sept décennies, le nombre de dames qui se lavent les cheveux une fois par semaine est passé de 11% à 96%. De plus en plus de particuliers commencent toutefois à avoir mauvaise conscience quand ils achètent leurs produits d’hygiène. Trop d’emballages polluants, trop de déchets. Ce « ras-le-bol » prend de l’ampleur.

 

 

Gels douche, dentifrices et déos doivent évoluer

 

Plus de la moitié des consommateurs (51%) jugent ainsi que les gels douche, dentifrices et les déos doivent évoluer et ils sont 81% à estimer qu’il y a trop de plastique jetable dans ces produits. 89% des femmes et 88% des hommes veulent des produits sans plastique jetable. 92% des Français aimeraient tester de nouveaux produits innovants et 79% des sondés se disent même prêts à payer plus cher des produits d'hygiène respectueux de leur santé et de l'environnement. Ces personnes doivent aujourd’hui transformer leurs bonnes intentions en de réels actes d’achat car ils n’ont aujourd’hui que l’embarras du choix s’ils souhaitent se laver tout en protégeant Mère Nature. De plus en plus de marques lancent en effet des produits écolos.

 

 

 L’embarras du choix

 

Il y a tout d’abord les articles rechargeables comme ceux proposés par 900.care. Les produits d’hygiène liquides sont également remplacés par des références solides qui n’ont pas besoin de bouteilles pour être transportées. Gel douche en bille à dissoudre, dentifrice en pastille à croquer, déo en stick, barre de shampoing. Le choix est large. L’enseigne Lush et ses boutiques pour le moins odorantes a été une des premières à se lancer sur ce marché. Mais de nombreuses marques souvent plus confidentielles comme Les Savons de Joya, Lamazuna ou Secrets de Provence lui ont depuis emboité le pas.

 

 

Brosses à dents en bois, rasoirs en inox, carrés de tissu...

 

Une des autres grandes tendances du moment est de ressortir des armoires de ses grands-parents des produits longtemps oubliés. Rasoir en inox pour remplacer les modèles jetables et non recyclables, savon de Marseille, carrés de tissu au lieu des cotons démaquillants, mouchoirs lavables, brosse à dent en bois… le panel est vaste. Il n’a jamais été aussi facile de rester propre tout en protégeant l’environnement. Qu’on se le dise…

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR