AccueilRéPUTATIONTIKTOK TENTE DE REDORER SA RéPUTATION EN FRANCE

TikTok tente de redorer sa réputation en France


Publié le 10/02/2020

Image actu

L’application de partage de vidéos préférée des préadolescents s’est associé avec e-Enfance pour sensibiliser les jeunes et leurs proches aux dangers du web. Mieux vaut tard que jamais… Mais en même temps, pourquoi si peu...
 

 

Trop peu, trop tard ? TikTok tente de calmer les critiques à son encontre en développant un partenariat avec e-Enfance  afin de sensibiliser les jeunes internautes et leurs parents aux bonnes pratiques du numérique. L’application préférée des pré-ados et l’association qui lutte contre les cyber-violences ont mis en place plusieurs initiatives afin de proposer une expérience en ligne sécurisée et maîtrisée par les utilisateurs.

 

Dès l’ouverture de TikTok, les jeunes peuvent répondre, du 10 au 17 février, à un quizz afin de tester leurs connaissances sur les paramètres de confidentialité de l’application et de découvrir les bons réflexes à adopter en cas de situation de harcèlement en ligne. Un guide a également été créé pour les parents afin de les accompagner dans la découverte de l’app et de les sensibiliser aux paramètres de sécurité proposés la plateform. Le site chinois insiste en outre sur l’importance de ne pas rester isolé face aux situations de cyber harcèlement et de prendre contact avec e-Enfance pour pouvoir être assisté et conseillé en appelant le numéro national de Net Ecoute.fr (0800 200 000), qui est disponible du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h.

 

 

738 millions de téléchargements en 2019

 

Cette campagne ne manque pas de bon sens même si on peut se demander pourquoi le quizz destiné aux ados ne sera proposé que durant une seule semaine. Mais en collaborant avec une association spécialisée contre les cyber-violences, TikTok cherche avant tout à répondre aux critiques qui se multiplient à son encontre depuis quelques mois. La plateforme de réseautage social et de partage de vidéo courtes connaît un succès impressionnant. L’année dernière, elle a été la seconde application la plus téléchargée dans le monde (hors gaming) juste derrière WhatsApp mais devant Messenger avec 738 millions de téléchargements. Depuis son lancement en septembre 2016, cette « app » a été « downloadée » 1,65 milliard de fois. Elle compte aujourd’hui 625 millions d’utilisateurs actifs par mois. Chaque… jour, 400 millions de Chinois l’utilisent. En France, TikTok rassemble quatre millions d’utilisateurs actifs. Majoritairement féminin (57%), ces internautes passent en moyenne 40 minutes par jour sur cette application qu’ils ouvrent huit fois toutes les vingt-quatre heures. Chaque mois, 5 milliards de vidéos sont regardées sur cette plateforme, selon Digida .

 

 

Des polémiques à la pelle

 

Ce réseau a déjà été au centre de plusieurs polémiques. Elle est notamment fréquemment accusée d’encourager l’hypersexualisation des préadolescents . Des jeunes filles de onze ans à peine se dandinant sur des chansons d’Ariana Grande en minijupe et en bustier… Ces vidéos se comptent pas milliers sur la plateforme. Les commentaires postés évoquent également presque uniquement l’aspect physique des vidéastes en herbe.

 

 

un Brésilien de 19 ans s’est suicidé en direct sur ce réseau

 

Le 21 février 2019, un Brésilien de 19 ans s’est suicidé en direct sur ce réseau et TikTok a été accusé de gérer son image au lieu d’avertir la police de ce drame. Ses modérateurs ont, en outre, bloqué l’an dernier une vidéo qui critiquait le gouvernement chinois. Les dirigeants du groupe ont rapidement présenté leurs excuses mais cette polémique a renforcé l’idée selon laquelle l’application serait plus ou moins contrôlée par Pékin. Pas sûr qu’un partenariat avec e-Enfance parvienne à changer du jour au lendemain une telle réputation…

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR