AccueilINNOVATIONSUN ESCAPE-GAME EN VISIO POUR SOUDER SES éQUIPES MALMENéES PAR LA COVID

Un escape-game en visio pour souder ses équipes malmenées par la Covid


Publié le 14/10/2020

Image actu

 

 

TecHnoSys permet à plusieurs centaines de salariés de jouer ensemble sans bouger de leur domicile. Cette initiative montre la résilience des sociétés spécialisées dans l’événementiel comme Banana Events qui luttent pour leur survie.

 

On s’échappe de la crise comme on peut de nos jours… La pandémie a bouleversé les modes de management des entreprises. Du jour au lendemain, les salariés ont été contraints de travailler de chez eux. Les responsables des ressources humaines cherchent depuis à résoudre la quadrature du cercle. Comment garder la cohésion et la convivialité au sein de leurs équipes lorsque celles-ci sont gérées à distance et qu'aucun rassemblement présentiel n'est envisageable ? Cette question, Nicolas Baudry se l’est posée à maintes reprises. Et pour cause…

 

 

Une baisse de 96% du CA

 

La société qu’il a fondée il a cinq ans au Mans, Banana Events, est spécialisée dans la création d'événements amusants pour les entreprises. Mais le confinement a porté un coup qui aurait pu être fatal à cette PME de cinq salariés. « Dès le 1er mars, tous nos clients nous ont appelé pour annuler les événements qu’ils avaient réservé chez nous, se remémore cet entrepreneur. Pendant six mois, nous n’avons pas gagné un sou. Enfin si, notre chiffre d’affaires a atteint 6000 euros. 96% de nos revenus se sont évaporés du jour au lendemain. Après les grandes vacances, je me suis posé des questions sur notre avenir. Et puis, j’ai décidé de tout miser sur un produit que nous avions mis en place durant le confinement : un escape game en visio… »

 

 

Une expérience collaborative

 

TecHnoSys (c’est son nom) se veut être une expérience collaborative, personnalisable et accessible à tous dans laquelle dix à plus de mille personnes réparties en groupe de cinq à six participants peuvent jouer. Arrivés sur le serveur d'un hacker mégalomane au nom et au fort accent russe, les « gamers » ont quatre-vingt dix minutes pour désactiver un dangereux virus informatique en résolvant ensemble six énigmes ludiques et variées. Pour les guider, des animateurs supervisent quatre équipes en parallèle. Les joueurs qui trouvent la solution finale doivent ensuite se prendre en photo afin de permettre au coordinateur du jeu de découvrir les gagnants.

 

 

 Aujourd’hui plus que jamais

 

La première version de cet escape game a été testée par les amis et la famille de ses créateurs. Mais les entreprises n’ont pas été longues à montrer leur intérêt pour ce jeu. Un cabinet comptable l’a utilisé pour une centaine de ses experts et une école de commerce pour l'intégration de 500 étudiants. TecHnoSys a également diverti des salariés travaillant pour des sociétés informatiques, industrielles, des start-ups, des banques et des assurances. Banana Events négocie actuellement avec un partenaire belge pour organiser un jeu pour… 1500 participants.

 

Le succès de cette initiative pour cette PME

 

Le succès de cette initiative pour cette PME plus habituée à organiser des « Casino Parties », des « Game Over Challenges » ou des « Laser Games » dans lesquels les collègues s’amusent à se tirer dessus montre que les entreprises gardent une certaine appétence pour les événements visant à renforcer la cohésion de leurs équipes. Ce besoin n’a même jamais été aussi fort qu’aujourd’hui. « Après le déconfinement, les sociétés nous ont redemandé de leur organiser des animations en présentiel avec des tous petits groupes mais depuis la fin septembre, nous avons senti un réel coup de frein et nos clients ne veulent plus que de la visio, constate Nicolas Baudry. Les événements sont des moments clés dans la vie d'une entreprise. Ils permettent aux managers de souder leurs équipes et de leur faire passer des messages. La crise sanitaire nous oblige à nous adapter mais les dirigeants ressentent, plus que jamais, le besoin de créer du lien avec leurs collaborateurs.». L’hybridation et la personnalisation sont aujourd’hui les deux clés qui peuvent sauver l’événementiel.

 

 

Rapides et économiques

 

Des jeux comme TecHnoSys ne sont pas seulement des pis-aller qui vont disparaître lorsque cette pandémie aura fini de faire des ravages sur les cinq continents. « Les événements en visio permettent de faire participer des collègues éloignés les uns des autres, se réjouit  le fondateur de Banana Events. Pour la première fois, un de nos clients qui possède trente-cinq magasins aux quatre coins de la France a pu faire jouer en même temps tous ses salariés. Les jeux en ligne sont plus écologiques car ils réduisent les déplacements des employés et ils sont plus rapides à organiser. Ils sont également nettement moins chers que les animations traditionnelles.». Avec des prix compris entre 19 et 39 euros par participant, TecHnoSys est effectivement bien moins coûteux qu’un Laser Game qui est facturé 990 euros pour dix participants ou qu’une Casino Party où la location de deux tables de jeux avec croupiers est facturée 1990 euros. La réalité est peut-être la plus incroyable des expériences mais le monde virtuel est souvent plus économique.

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR