AccueilINNOVATIONSALIBABA DéVOILE SES ROBOTS DE LIVRAISON à DOMICILE ET SON PREMIER PC CLOUD

Alibaba dévoile ses robots de livraison à domicile et son premier PC Cloud


Publié le 21/09/2020

Image actu

En ouverture de sa conférence annuelle Apsara, Alibaba a annoncé la commercialisation prochaine de son premier PC Cloud et de robots de livraison à domicile. Les objectifs sont toujours les mêmes : accélerer la transformation numérique de ses clients à travers le monde et rendre la technologie du cloud accessible à tou.te.s.

 

Alibaba Cloud, la branche data intelligence du groupe Alibaba, a profité de la 12e édition d’Apsara, sa conférence annuelle organisée le 18 septembre dernier, pour lancer une série de produits innovants avec comme futurs blockbusters du géant chinois : son premier PC cloud et des robots destinés à la livraison à domicile. Si le message n’était toujours pas passé, Alibaba fait de la transformation numérique -en entreprise comme ailleurs- son champ de bataille prioritaire. Conséquences du confinement obligent. Une obsession qui n’est pas sans rappeler celle de son principal rival Outre-atlantique. 

 

Mais si l’objectif est le même pour Alibaba et pour Amazon, les deux géants s’opposent sur les méthodes à employer, comme le soulignait Lancelot Guo, vice-président d'Alibaba Group et directeur de l'écosystème d'Alibaba Cloud à Challenges début septembre : « Amazon est une plateforme de vente de détail. Notre approche est très différente. Nous avons bâti un hub, une plateforme sur laquelle les utilisateurs viennent et échangent des informations. Ils peuvent ensuite faire des transactions ». Traduisez : les services made in Bezos sont avant tout destinés aux particuliers, là où le bras technologique du parti communiste s’adresse en priorité aux entreprises. Mais laissons de côté cette guerre annoncée pour nous concentrer sur les munitions du camp chinois. 

 

 

« C’est comme dans Minority Report ! »

 

Le premier joujou en question est donc le premier PC cloud d’Alibaba, un ordinateur personnel qui tient dans une paume de main, d’à peine 60 grammes et aussi léger qu’un œuf, mais qui offre de hautes capacités de calcul. En connectant simplement l’ordinateur cloud à un écran d’ordinateur lambda, l’utilisateur peut accéder à des ressources informatiques presque illimitées à tout moment et en tout lieu, une fois l’abonnement adéquat, contracté. Cela va de soi.

 

 

 

 

«  L’objectif est que nos clients puissent effectuer des tâches complexes qui nécessitent généralement des PC sophistiqués et puissants, comme le montage vidéo, le rendu d’animations, le développement de logiciels et les services à la clientèle en ligne, avec un minuscule ordinateur personnel, maintenant à portée de main  », a déclaré Jeff Zhang, président d’Alibaba Cloud Intelligence. «  Alors que le travail à domicile devient la nouvelle norme pendant et après la pandémie, nous pensons que notre innovation peut également aider les utilisateurs à profiter plus facilement des avantages du cloud computing, à tout moment et en tout lieu, de manière rentable, mais sûre  ». 

 

Temps du rendu en HD réduit de 90 minutes à 10.


L’ordinateur réduit le temps de rendu d’une animation haute résolution de 90 minutes avec un PC traditionnel, à seulement 10 minutes. En outre, les mises à jour du système de l’ordinateur cloud sont effectuées en ligne, ce qui permet d’économiser une grande partie des coûts normalement élevés des mises à jour et de la maintenance des machines PC dans les bureaux traditionnels. Grâce au protocole de streaming d’applications développé par Alibaba Cloud, qui génère une synergie entre le cloud et l’appareil, les utilisateurs peuvent également acheter et accéder à des applications et programmes sous licence tels que Linux et Windows ainsi qu’à diverses applications de bureau. Toutes les données des utilisateurs seront stockées sur le cloud pour des mesures de sécurité et de protection de niveau centre de données. Disponibles dans un premier temps pour les entreprises, les ordinateurs cloud pourront également être achetés par les particuliers dans un avenir proche. 

 


« Je m'appelle C-3PO, relations humain-cyborg »

 

Alibaba Cloud a donc également dévoilé son robot logistique autonome pour les livraisons du dernier kilomètre. Développé par l’Alibaba DAMO Academy, l’initiative de recherche mondiale du groupe, le robot de livraison peut transporter 50 colis et parcourir 100 kilomètres en une seule charge. Ses têtes pensantes estiment qu’il devrait être capable de livrer jusqu’à 500 colis par jour à une communauté ou un campus désigné, répondant ainsi à la demande croissante de livraison rapide sur le dernier kilomètre en Chine. Le commerce en ligne y est en plein essor, avec 200 millions de colis livrés chaque jour et des prévisions qui atteindront 1 milliard de colis par jour dans les années à venir. 

 

 

 

 

«  Nous nous attendons à une augmentation rapide des demandes de livraison de la part des nouveaux retailers et des entreprises de services locales dans un monde de plus en plus numérisé  », a ajouté Jeff Zhang. «  Pour répondre à la forte demande de livraison, tant pour la croissance interne de notre entreprise que pour la société en général, nous investissons depuis des années dans la logistique intelligente, notamment dans les robots logistiques. Nous sommes heureux de lancer notre tout dernier robot de livraison mobile, que nous utiliserons pour soutenir Cainiao, la plateforme logistique d’Alibaba, pour desservir les communautés, les campus et les centres d’affaires en Chine. Pour aller de l’avant, nous voulons répondre aux besoins de nos entreprises de services locales et exploiter nos technologies pour d’autres types de robots de services, comme les robots de services dans les aéroports et les robots de guides touristiques dans les lieux touristiques  ».  

 

Soutenu par des technologies d’apprentissage renforcées, le robot fonctionne même lorsque le signal GPS est faible ou inexistant, peut programmer son itinéraire, (y compris dans un environnement fréquenté), identifie les obstacles et prédit le mouvement des passagers et des véhicules qui l’entourent grâce au deep learning et à une plateforme informatique hétérogène développée par le robot lui-même -la technologie PCSS-. L'opération est simple. Il suffit aux utilisateurs de faire appel aux  applications mobiles Cainiao ou Taobao afin de sélectionner le jour et l’horaire de la livraison. Le robot arrive ensuite à la destination désignée, où les utilisateurs récupèrent leurs colis en entrant simplement un code d’accès qu’ils reçoivent dans l’application, une fois que le robot est arrivé. 

 

  

Entrée, plat, dessert

 

Lors de la conférence, Alibaba a également annoncé la création d’un comité technologique chargé de diriger le développement de produits et de solutions cloud natives, tout en soulignant l’importance stratégique des technologies cloud pour la croissance commerciale à long terme de l’écosystème d’Alibaba. En outre, ce comité a pour mission d’aider ses clients à adopter les technologies cloud afin d’accélérer leur parcours de transformation numérique pendant et après la pandémie. Une série de produits cloud a ainsi été dévoilée lors de la conférence, tel que le Cloud Lakehouse, une architecture Big Data nouvelle génération, le Sandboxed-Container 2.0, une nouvelle version de son service de conteneur cloud natif pour Kubernetes, PAI-DSW 2.0, la dernière plateforme en machine learning de développement interactive et Lindorm, la base de données multimodèles cloud-native  utilisée pour soutenir l’écosystème du groupe. La balle est dans votre camp M. Bezos.


 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR