AccueilTENDANCESUN SIMILI TINDER MATCH LES ANNONCEURS AVEC LES CAMPAGNES PUB ADéQUATES

Un simili Tinder match les annonceurs avec les campagnes pub adéquates


Publié le 16/07/2020

Image actu

 

kikar, la première marketplace des concepts créatifs de communication se lance sur le marché. Le secret ? Toujours swiper à droite.


 

À l’origine de kikar.co, un même constat partagé par ses deux fondateurs, Nathanaël Rouas et Benjamin Mamou : « Au cours de nos années d’expérience au sein de grandes agences de communication et sociétés de production, nous avons vu beaucoup trop de campagnes géniales ne pas trouver l’annonceur qui en avait besoin. En lançant kikar, nous souhaitons que ces belles campagnes, ces concepts si créatifs, prennent enfin vie, et que chacun retrouve le frisson d’être surpris par une belle idée créative ». Recycler c’est -déjà- gagner.

 

Le principe est simple, kikar collecte des milliers de concepts créatifs de tous types et les fait matcher avec les briefs de marques qui en ont besoin, quelque soit le type de concept -pub, influence, podcast, event, street marketing, etc.-. D’un côté, les créateurs de concepts postent sur la plateforme leurs idées/concepts, de l’autre, les marques postent leur brief, puis l'algorithme de kikar fait matcher la bonne idée avec le bon brief. Quant à la rémunération, l’agence acquéresse inclut la valeur du concept dans son budget de production et les freelance peuvent engendrer 750 euros minimum ou 3% du budget total de production si ce montant est supérieur. Kikar prélève enfin 6% du budget global de l’opération.

 

« Avec kikar, tous les types de réponses sont donc maintenant centralisés sur une même plateforme », précisent Nathanaël Rouas et Benjamin Mamou, « permettant de trouver la réponse la plus adéquate au brief de l’annonceur ».

 

 

Tinder Business

 

Les deux fondateurs ont mis un point d’honneur à sécuriser la valeur créative des idées : « La valeur créative des idées est sécurisée : un mail avec accusé réception est envoyé dès qu’un créatif poste un concept, et personne n’a accès aux concepts avant que le match ne soit notifié au créatif et à l’annonceur. Le process se fait en toute neutralité puisque créatifs et annonceurs restent anonymes jusqu’à ce qu’il y ait match ».

 

En ligne depuis début juin, la plateforme a déjà permis à liligo.com de trouver sa nouvelle campagne « post confinement ». Plutôt que de s’engager dans le processus traditionnel de recherche d’une agence, la marque a préféré tenter le coup. Liligo.com a ainsi déposé son brief en 10 minutes via un formulaire sur la plateforme kikar.co. 10 jours plus tard, l'équipe kikar lui présentait 4 matching campaigns, accompagnée des créateurs des concepts. Grâce aux outils de rating affiliés à chaque concept, liligo.com a pu faire un choix éclairé parmi les différentes propositions.

 

 

 

 

« L’avantage avec notre solution c'est que votre brief matche avec des opportunités dont vous ignoriez l'existence et qui correspondent parfaitement à vos objectifs », Guillaume Rostand, directeur général de liligo.com. Les meilleurs idées que vous n’avez jamais eu en sommes…

 

 

Un modèle tout usage

 

Depuis une dizaine d’année, les places de marché ont infiltré l’économie française aussi aisément que la société marchande s’initie dans l’économie cubaine -oui, c’est tiré par les cheveux-. Une conquête permise en premier lieu par le e-commerce B to C qui a su se saisir de ces solutions pour promouvoir un nouveau modèle, celui des plateformes multi-vendeurs, tout en disant bye bye au schéma mono vendeur qui prônait depuis le milieu des années 90 -telle marque ouvrait son site en ligne pour « disrupter » sa distribution et vendre en direct à ses consommateurs-. 

 

Mais depuis peu, le acteurs de ce marché semble s’attaquer à l’enjeu épineux de l’économie circulaire. En 2018, la Nuit de l’Economie Collaborative à Paris avait déjà décerné trois prix à des initiatives BtoB : HabX -crowdbuilding-, Zegoodmarket -bourse aux jouets solidaire-, MyTRoc.fr -économie de partage à l’usage des entreprises-. Ces initiatives consacrent de nouveaux modèles d’échanges et de partage d’information et/ou de ressources entre partenaires d’un même écosystème. Mais ces premières réalisations en appellent de nouvelles d’un tout autre calibre entre acteurs d’un même secteur industriel, notamment dans le bâtiment, la distribution, la chimie ou la pharmacie. De grands projets naîtront indubitablement dans ces nouveaux espaces du ecommerce inter-entreprise.

 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR