AccueilMEDIATV5MONDE COIFFE SALTO AU POTEAU EN LANçANT SA PLATEFORME GRATUITE!

TV5Monde coiffe Salto au poteau en lançant sa plateforme gratuite!


Publié le 28/09/2020

Image actu

 

Ça se bouscule au portillon. La chaîne francophone, TV5Monde Plus, coiffe au poteau Salto, la plateforme payante portée par France Télévisions, TF1 et M6, dont le lancement est imminent.


 

La grenouille francophone n’a pas voulu se faire plus grosse que le bœuf américain. TV5Monde a mis du temps à lancer sa plateforme de VOD. Mais depuis le début du mois de septembre, TV5Monde Plus est devenu une réalité.

 

 

Près de 364 millions de foyers et 120 millions de mobiles dans 198 pays

 

La chaîne, qui est financée par la France, la Belgique, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Suisse, le Québec et le Canada, cherche depuis plus de trente-quatre ans à faire rayonner la culture francophone à travers le monde. Près de 364 millions de foyers et 120 millions de mobiles dans 198 pays reçoivent une ou plusieurs des dix chaînes de TV5Monde, avec une programmation spécifique et sous-titrée en 13 langues (allemand, anglais, arabe, chinois traditionnel et simplifié, coréen, espagnol, japonais, néerlandais, roumain, russe, vietnamien et français). La première chaîne mondiale en français rassemble chaque semaine en moyenne près de 60 millions de téléspectateurs, dont 15 millions pour la seule République démocratique du Congo.

 

 

 Mieux vaut tard…

 

Proposer une partie de ses émissions, documentaires, feuilletons et films sur une plateforme de vidéo à la demande semblait donc couler de source. Mais il est parfois difficile de placer six gouvernements sur la même longueur d'ondes pour financer un nouveau projet. Surtout par les temps qui courent… Pour l’instant, seul le Canada s'est engagé à verser une somme rondelette de 14,6 millions de dollars canadiens sur cinq ans, soit près de 9,5 millions d’euros. La Suisse va, elle, dégager une enveloppe de 350.000 euros cette année. Pour boucler son budget, TV5Monde va donc devoir puiser dans ses fonds propres et croquer une partie de sa dotation annuelle qui atteint 110 millions d'euros. Son service de VOD n’est en effet pas appelé à engranger de forts bénéfices puisqu’il est entièrement gratuit. Ce choix pour TV5Monde était presque une évidence car la plupart de ses téléspectateurs les plus fidèles vivent dans des pays pauvres et ces personnes n’ont pas les moyens de payer plusieurs euros par mois pour regarder la télévision. Les seules sources de financement de ce service seront donc les publicités qui seront diffusées lors du visionnage des programmes.

 

 

Ce Netflix à la française se démarque ainsi clairement de Salto.

 

 

La plateforme portée par France Télévisions, TF1 et M6 et dont le lancement est imminent aura dans son catalogue des séries de ses maisons-mères comme « Alex Hugo » et « Munch » mais aussi des inédits tels « Double Vie » (Suisse) ou « Evil » (Etats-Unis). Des feuilletons seront proposés avec quelques jours d’avance ou en replay étendu. Des séries quotidiennes seront également mises en ligne avant leur diffusion à la télévision. Salto a prévu d’investir 250 millions d’euros sur des contenus exclusifs lors des trois prochaines années mais la pandémie a stoppé de nombreux tournages. Or l’absence de films et de séries inédits risque de pénaliser ce service payant dont les tarifs mensuels devraient varier entre cinq et dix euros en fonction des options sélectionnées.

 

 

  Arte, le précurseur

 

En France, Arte a montré l’exemple en lançant la première sa transition numérique. La page d’accueil de sa plateforme contribue à renouveler l’offre au sein des 8 000 programmes sélectionnés. L’Institut national de l’audiovisuel (INA) propose, quant à lui, depuis le 18 mars un catalogue importants d’œuvres à visionner sur Madelen. Ces offres arrivent toutefois un peu tard.

 

 

Le streaming explose en 2019

 

Les géants comme Netflix et Amazon Prime Video ont en effet pris une avance qu’il sera difficile de rattraper. Les plateformes de vidéos à la demande ont ainsi vu leur popularité exploser de 43% lors du premier semestre 2019 alors que celles de télévision à la demande (TVOD) proposées par les grandes chaînes ont chuté de 24%. « Aujourd’hui, près de 9 Français sur 10 connaissent la SVoD (86%) et un tiers d’entre eux a utilisé au moins une plateforme au cours de l’année écoulée, cela représente 18 millions d’individus sur le territoire, soit 5,8 millions de plus en 2 ans », selon une étude de Médiamétrie. Bref, et on s'en félicite, il était temps que TV5Monde se lance dans le grand bain… !

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR