AccueilINNOVATIONSLA COVID-19 BOUSCULE LES IDéES REçUES CONCERNANT LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

La Covid-19 bouscule les idées reçues concernant le gaspillage alimentaire


Publié le 01/10/2020

Image actu

A l'occasion des journées de lutte contre le gaspillage alimentaire, le monde de la restauration se retrouve comme souvent dans l’oeil du cyclone. Mais cette année, fini les sermons ou les bonnes actions de façade. Les vraies causes du gaspillage alimentaire ont enfin été mises en lumière par la crise du Covid… les vraies solutions aussi.

 

 

Quoi qu’en disent vos alertes google agenda, la véritable messe du gaspillage alimentaire a eu lieu le 14 mars 2020. Une énième preuve par l'absurde s'il en fallait une. En ce jour où la France est tombée sous les coups d’un virus -Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom-, tous les restaurateurs de France ont appris avec fracas, et sans préavis, que leur établissement serait définitivement fermé à minuit. Les jours qui ont suivi, de nombreux stocks de frais ont donc dû être jetés. Même gâchis en amont chez leurs grossistes et sur toute la chaîne de distribution. Un gaspillage alimentaire inédit à l'échelle nationale.

 

 

 

  

Bien finir son assiette, emporter les restes dans un « doggy bag », ne pas forcément jeter des produits récemment périmés,... tous ces petits gestes qui nous donnent bonne conscience -ou nous font culpabiliser- viennent pallier les conséquences du gaspillage alimentaire sans en traiter la cause principale.

 

« Si vous invitez des amis à dîner chez vous mais que vous ne savez pas à l'avance s'ils seront 3 ou 10, vous risquez forcément de prévoir de trop grosses quantités et donc de gaspiller. C'est pourtant le défi que vivent au quotidien tous les restaurateurs ! », explique Antoine Girard, le fondateur de la startup www.Guestonline.io, qui milite depuis plus de 10 ans pour une restauration plus responsable. Dès lors, on comprend mieux pourquoi les réservations imprévisibles d'une part et les annulations de dernière minute d'autre part sont les deux causes majeures de gaspillage alimentaire dans le secteur de la restauration.

 

 

Couper le mal à la racine

 

La startup a donc développé une solution permettant aux restaurateurs de lutter contre ces causes avérées. L'algorithme de réservation en ligne permet d'anticiper de plus en plus précisément le nombre de couverts et les préférences alimentaires des clients tandis que l'empreinte bancaire permet de dissuader les annulations abusives.

 

« Pour lutter à la source contre le gaspillage alimentaire, il conviendrait que chacun réserve et choisisse ses plats suffisamment à l'avance, et qu'il soit également dissuadé d'annuler à la dernière minute sans prévenir. Technologiquement, c'est déjà possible. Mais sommes-nous prêts pour cette petite révolution dans notre manière d'appréhender le restaurant ? », s'interroge Antoine Girard. Pour aller jusqu'au bout de cette logique anti-gaspillage, la sensibilisation du grand public et l'évolution des mentalités restent donc indispensables.


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR