AccueilEDITOCACHEZ CETTE VISIèRE QUE JE NE SAURAIS VOIR

Cachez cette visière que je ne saurais voir


Publié le 18/09/2020

 

Il fallait que je vous le dise, ma vie a enfin changé cette semaine. Jusqu’alors, je n’osais plus sortir, non par terreur devant le grand méchant Covid, mais par peur d’être accusée d’un terrible crime de lèse-mode: ne pas porter le bon masque. A moi désormais les balades avenue Montaigne, les thés au Salon Marcel Proust du Ritz, les croisières Ponant, etc. Et tout cela, je le dois à Louis Vuitton qui vient d'annoncer la commercialisation d'une visière monogrammée.



Certes, j’aurais pu utiliser les masques réutilisables Burberry lancés en août dernier, imprimés du mythique carreau vintage, mais aussi déclinés en beige et bleu. Mais avouez qu’une protection Covid en plastique de luxe griffée Louis Vuitton, qui peut en plus se transformer en casquette, c’est beaucoup plus chic. Même au prix de 800 euros. Et puis, quand on aime, on ne compte pas…

 

Pendant le confinement, la maison mère de Louis Vuitton, le groupe LVMH, avait produit et offert plusieurs dizaines de milliers de flacons de gel hydroalcoolique au personnel hospitalier, une opération renouvelée en août auprès du Secours populaire. Et tout le monde avait, à juste titre, loué cette action généreuse. Mais la nature reprend vite le dessus. Business is Business. Vous avez dit: « monde d’après » ?

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR