20 janvier 2016

Temps de lecture : 4 min

Food & Drink Tech, la vedette du CES 2016

Dosettes de vin, réfrigérateur intelligent ou robot barman… sont autant de produits séduisants qui vont bouleverser le rapport des ténors de l’industrie agroalimentaire avec leurs consommateurs et qu'on a beaucoup vus au CES 2016

Dosettes de vin, réfrigérateur intelligent ou robot barman… sont autant de produits séduisants qui vont bouleverser le rapport des ténors de l’industrie agroalimentaire avec leurs consommateurs et qu’on a beaucoup vus au CES 2016

Il y a quelques mois, une étude internationale sur les « foodies » menée par Sopexa révélait que les gourmets américains, autonomes et audacieux, sont friands d’innovations domestiques. Des résultats qui ont été corroborés par la dernière édition du salon de l’électronique, CES 2016. En effet, si le CES a laissé les experts en technologie sur leur faim, les innovations à usage domestique ont occupé le devant de la scène.

Le Buzz des dosettes

Confronté au succès grandissant de la K-cups de Keurig, des dosettes de Nespresso et du SodaStream, l’industrie des boissons alcoolisées a décidé de sauter le pas. Ainsi, fortes de la popularité des dosettes individuelles de café sur le marché américain, trois start-ups fait le buzz – 10-Vins, PicoBrew et Somabar – en présentant des innovations qui devraient permettre une consommation facile et pratique de vos boissons préférées.

Votre sommelier attitré à domicile…

10-Vins, un des fleurons de la technologie française présent sur l’édition 2016 du salon (et lauréat du Prix de la meilleure start-up 2016) a présenté D-Vine, un « sommelier attitré » qui, chez vous, aère et met à température votre vin préféré. À l’instar des dosettes des machines à café automatiques, cette machine s’articule autour de flacons de dix centilitres spécialement désignés pour la D-Vine et contenant des vins de renom. La machine traite les vins sélectionnés pour garantir une mise à température et un carafage optimal via la technologie RFID (Identification par radiofréquence) et des puces présentes sur les flacons. Ces derniers sont disponibles séparément ou par packs de 10 vins, afin de guider le consommateur dans ses choix… Aux USA, premier marché vinicole du monde, D-Vine pourrait modifier profondément les habitudes de consommation des amateurs américains et donner aux producteurs de nouvelles pistes de commercialisation des vins. La machine D-Vine est proposée à partir de 599 dollars, les prix des flacons individuels s’élevant de 2 à 10 dollars.

Votre propre brasserie à domicile

Si PicoBrew semble s’être, à première vue, contenté de retranscrire à l’identique le modèle de dosettes individuelles pour bière artisanale, l’entreprise est en fait allés beaucoup plus loin en intégrant le processus complet de brassage. Les utilisateurs inséreront dans leur machine des PicoPaks, dosettes de graines et de houblons dont le code-barre sera scanné afin de télécharger la recette depuis la base de données de PicoBrew. Une bière totalement personnalisable puisque les utilisateurs pourront ainsi déterminer le degré d’alcool et d’amertume grâce à un cadran dédié. Grâce à leur base de données PicoBrew permettra aux marques de mobiliser les consommateurs en partageant leurs recettes via une application exclusive. Avec un choix de plus de 100 dosettes, les PicoPaks se déclinent selon les recettes des noms les plus prestigieux comme Rogue, Dogfish Head et Elysian.

Un barman robotisé

A défaut de distiller vos alcools, Somabar entend bien automatiser la préparation de vos cocktails ! L’appareil comprend six compartiments de 750 ml (SomPods), accueillant les ingrédients traditionnels des cocktails et arborant une étiquette électronique établissant la connexion avec l’application correspondante. La start-up, négocie actuellement avec les détaillants haut de gamme et travaille à la mise en place d’accords de licence avec les producteurs de liqueurs qui pourraient ainsi commercialiser les SomaPods sous leur propre marque. En attendant, c’est aux utilisateurs de remplir leurs SomaPods manuellement ! Gadgets onéreux ou innovants transformant la vie des consommateurs ? Les mois et années à venir nous le diront ! Néanmoins, des tendances  ont émergé, et ne peuvent plus être ignorées. Des innovations technologiques qui pourraient bien permettre aux grands noms de l’agro-alimentaire de se démarquer !

Des solutions de point de vente

Par ailleurs, le CES a aussi fait la part belle aux innovations qui entendent transformer vos équipements de cuisine en véritables points de vente : le réfrigérateur TV Samsung et l’Alexa d’Amazon en sont des bons exemples. Aubaine ou flop, ce dilemme n’est pas encore à l’ordre du jour ; le réfrigérateur TV de Samsung mise avant tout sur son application de shopping articulée autour de MasterCard. Celle-ci vous permettra de faire vos achats depuis la porte de l’appareil, en combinant judicieusement l’offre de plusieurs enseignes : FreshDirect ou ShopRite, MasterCard. Un outil innovant qui pourrait permettre aux marques d’interagir avec le consommateur et de le guider lors de sa séance de shopping. Ainsi, trois caméras procédant à des captures à chaque fermeture de la porte permettront au consommateur de vérifier, via à une application compatible avec les smartphones Android ou iOS, ses réserves en lait !

Si le potentiel publicitaire du réfrigérateur TV ne semble pas avoir encore été mis à profit, il ne fait nul doute qu’il s’agit d’un outil novateur qui pourrait permettre aux enseignes de l’industrie agro-alimentaire d’interagir avec les consommateurs, chez eux, et d’influencer directement leurs décisions d’achat. Alexa, l’outil de synthèse vocal d’Amazon (pendant de Siri) a rencontré un succès auprès de sociétés développant des technologies domestiques. La déclinaison d’Alexa en solution de points de vente n’a donc surpris personne. Cette innovation permet, outre l’accès à un large public de connecter des marques et des utilisateurs aux détaillants en ligne les plus performants. Cette application, principalement utilisée par l’industrie des équipements intelligents pour leurs systèmes d’éclairage, leurs systèmes audio et de chauffages automatiques est sur la voie de révolutionner la façon dont les consommateurs pensent leurs achats.

Bric-à-brac

Ce gadget est capable de calculer instantanément les calories du plat que vous vous apprêtez de déguster. Développé pour répondre au succès des systèmes de contrôle intégré aux réfrigérateurs, le DietSensor scanne les molécules des aliments simple telle : une tranche de pain, un morceau de fromage,et fournit au consommateur des informations sur les calories ingerées. Sil’idée d’une application généralisée semble quelque peu irréaliste pour l’instant, il s’agit d’une innovation technologique qui pourrait être mise à profit par les marques pour collecter des informations utiles sur les gourmets et les adeptes d’alimentation saine et maintenir ainsi leur avantage concurrentiel.

Bourinat Benjamin

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia