13 octobre 2010

Temps de lecture : 2 min

La folie cup cakes

Ultra tendance, les gâteaux américains sont en train de détrôner les franchouillards macarons en se glissant partout, même dans les vêtements et les petits objets de décoration. Un phénomène qui en dit long sur notre société.

Ultra tendance, les gâteaux américains sont en train de détrôner les franchouillards macarons en se glissant partout, même dans les vêtements et les petits objets de décoration. Un phénomène qui en dit long sur notre société.

Ça y est: la France est envahie par les cup cakes, ces gros gâteaux spongieux dégoulinants de couleurs, de serpentins de crème et de perles décoratives. Une offense au bon goût pour les gourmets de l’hexagone! Néanmoins la folie s’empare de tous et à défaut d’en manger, vous n’y couperez pas dans les différents univers de consommation.
Vincent Grégoire, le tendanceur de l’agence Nelly Rodi, analyse cet engouement: «ce qui était une anecdote de la bourgeoisie new-yorkaise devient un phénomène pérenne de société et non plus seulement un effet passager de mode.

Le cup cake répond à un besoin de transgression, une volonté de rébellion de le part des filles». Et Vincent Grégoire de poursuivre, en expliquant que les Américaines brindilles n’en peuvent plus de la rigueur morale, des contraintes, de tous les «no» qu’elles s’imposent. Elles en ont marre du discours moralisateur des écolos bios, elles «pètent un câble» et se précipitent entre copines sur un cup cake qui sera d’autant meilleur à déguster qu’il est justement gastronomiquement et politiquement non correct. En effet, le cup cake est mauvais au goût, plein de gras, rempli de colorant, de sucre, de conservateur ; en deux mots, un concentré de tout ce qui est interdit. Fini le «total control», exit les bonnes résolutions du régime, du cours de Pilates, de la bienséance: on a envie de se faire du bien au corps et à la tête.

Cup cake Carrefour                                                         Jouet cup cake Habab

Les Français minimalistes commencent à se lasser un peu du macaron sur exploité et par là même vulgarisé. Place au «gâteau drag queen à l’américaine»; bienvenue à «la version Disney de la pâtisserie».
Preuve en est l’ouverture de boutiques vendant exclusivement des cupcakes (Cupcakes & Co, Berko), et le fait que les distributeurs ( Picard, Carrefour, Monoprix Gourmet ) en vendent frais ou surgelés. Les cours de cuisine et ateliers enfants spécial cup cakes se développent et certaines enseignes proposent même tout le matériel en kit pour faire à domicile les petits gâteaux (la marque canadienne Cuisipro et les moules du Drugstore Publicis).

Ceux qui ne veulent pas grossir avec ces petites boules mousseuses les retrouvent dans la mode, la beauté, la petite déco. Le spécialiste de sous-vêtements fun, Pull In, fête ses 10 ans par l’édition d’un slip et d’une culotte Cup Cake. Les bijoux de Chrystel Orty à Lollipops sortent des colliers, des boucles d’oreille en forme de cup cakes.

Assiette Geneviève Lethu                                                        Set cup cake Cuisipro
Pour décorer votre table, les cuillères et assiettes de Geneviève Lethu et les bougies Point à La Ligne… Pour faire vos courses, les cabas et sacs de Bonjour Mon Coussin… Pour un baiser glamour et sucré, les gloss pour les lèvres du Drugstore Publicis… Pour les enfants, les jouets Haba et les pantoufles Robeez: la liste n’en finit pas !

Pour Noël, la folie risque de devenir dégoulinante de sucre candi, de feuilles d’or comestibles. Les non adeptes du sucré découvriront même des versions salées à grignoter. Dans les cocktails mondains et sur les buffets, on ne parle déjà que de cela et le phénomène va s’amplifier. Toujours, selon Vincent Grégoire, les « »pétasses » férues de régime vont se jeter sur cet exotisme régressif». Pour ne pas succomber, il leur restera les suspensions des fêtes des Galeries Lafayette.

Marie Laure de Vienne

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia