5 juin 2017

Temps de lecture : 6 min

Le film d’entreprise: un défi créatif à relever

Pour la troisième année, La Baule a été le rendez-vous du Festival de Films & Companies. Trois jours d’inspiration, innovation, networking et compétition.

Pour la troisième année, La Baule a été le rendez-vous du Festival de Films & Companies. Trois jours d’inspiration, innovation, networking et compétition.

C’était il y a trois ans et la première édition du Corporate Content Festival de Films & Companies réunissait à la Baule réalisateurs, producteurs, commanditaires et prestataires du film corporate (ou institutionnel), une profession qui, depuis l’arrêt du Festival de Biarritz et de celui du Creusot, était orpheline d’un RV annuel. Ce renouveau a été co-organisé par le réalisateur Denis Harnois, et l’agence Hopscotch Global PR Group.

Le film corporate a bien changé, même s’il garde ses spécificités par rapport au film pub : il peut se décliner en version courte (1 à 3 minutes) essentiellement visuelle ou en version plus longue (5 à 10 minutes) qui donne une information plus large avec des interviews et des prises de parole. Sa cible: les clients, les collaborateurs, les partenaires, les actionnaires, les institutions, la presse. Pendant très longtemps, les films institutionnels étaient projetés lors de séminaire d’entreprise, avant une assemblée générale d’actionnaires… Aujourd’hui, le secteur connaît une belle vitalité : les canaux de diffusion et l’explosion des réseaux sociaux contribuent en partie à ce nouveau souffle. Et Frédéric Bedin, co-fondateur du festival et président du directoire de Hopscotch de témoigner : « Lorsque, hier, un film produit pour 1 million de francs était visible par 300 personnes, aujourd’hui, pour la même somme et avec un peu de talent, il peut être visible sur Youtube, Dailymotion, Viméo ou Tumblr par deux ou trois millions d’individus ».

Pour info : en France, 15 000 films seraient, chaque année, déposés à la BNF. « Ce qui représente un chiffre d’affaires de 225 millions d’euros. Mais, on estime que seules 50% des œuvres sont déposées à la BNF », fait remarquer Denis Harnois.

Convivialité et business

La troisième édition (du 30 mai au 1er juin) s’est déclinée sous le soleil, ce qui a permis d’oublier les grèves de l’an dernier. Le bilan est positif : 200 films présentés, environ 400 participants. « Nous partîmes nombreux et nous le sommes encore plus. Nous sommes convaincus que tout est prêt pour pérenniser notre Festival », a déclaré Frédéric Bedin, lors de l’inauguration. Et Denis Harnois, président de Films & Companies de confirmer : « Le Festival est monté en puissance. Nous avons toujours les « gros » producteurs et les réalisateurs connus mais aussi de plus en plus de jeunes et il faut les deux ».

Question jeunesse, le Village de l’Innovation comptait, parmi ses exposants, une dizaine de start-ups de tous horizons. Parmi les autres nouveautés de cette troisième édition rappelées par Denis Harnois : le jury 100% entreprises (« ce qui apporte de la crédibilité et donne un Festival business ») ; de nouvelles catégories (web TV/web doc, réalité virtuelle, billboard/sponsoring) ; l’ouverture vers des témoignages d’acteurs et des démonstrations d’acteurs inédites ; le retour des prix transversaux ; la création d’un Prix d’interprétation… Bien sûr, des points restent à améliorer (par exemple la confusion entre certaines catégories comme communication interne et ressources humaines), mais trois ans, c’est encore jeune !

C’est Robin Leproux (ex vice-président du groupe M6 et ex directeur général de la régie M6 Publicité) qui a accepté de présider le jury de cette troisième édition, parce que, comme il l’explique : « Mon parcours professionnel m’a amené à m’intéresser de près à la communication corporate. Le contenu, c’est toute ma carrière ». « Je trouve cette matière fantastique, poursuit-il. Elle est liée au talent, à la créativité. Je suis impressionné par la variété de la production ». Autre motif de satisfecit pour le président du jury : « Le digital qui est une opportunité pour le film corporate en termes de diffusion ». Un digital qui révolutionne le film corporate côté technologique mais aussi et surtout écriture/contenu. Quant à la différence par rapport à la pub, le président du jury est formel : « Le film d’entreprise est très largement au niveau du film publicitaire. Il nécessite même d’être meilleur : conserver l’attention avec une écriture longue est un défi. L’objectif est de mettre en avant les valeurs, la savoir faire de l’entreprise… Alors que celui du film pub est essentiellement de faire vendre ».

Que dire du Palmarès ? Qu’il est foisonnant et riche mais que 37 prix, c’est trop, une dérive qui concerne malheureusement la majorité des prix professionnels. Et de rendre hommage aux membres du jury qui, même s’ils n’ont visionné qu’une partie (par catégories) des films, était épuisé au bout de trois jours. Et comme nous ne sommes que des (un) humain(s), nous n’avons bien sûr pas tout vu. Mais dans un prochain numéro, nous vous livrerons nos tendances et coups de cœur. Juste une info sur le Grand Prix attribué à « Simplyfly », un film de Safran, produit par Capa (six fois primé) et réalisé par Olivier Héraud : présenté dans la catégorie communication & marketing, il comporte une série de films pédagogiques style « Cest pas sorcier » qui font découvrir, sur un ton décalé et léger l’univers de l’aéronautique.

Les résultats

Le grand prix :

Lauréat : SIMPLYFLY
Un film de SAFRAN
Produit par CAPA
Réalisé par Olivier Héraud

Le prix de la région :

Lauréat : KDOG
Un film de l’INSTITUT CURIE
Produit par Krysalid Film
Réalisé par Laurent PERRY

Prix de la ville :

Lauréat : Génération ENGIE
Un film d’ENGIE
Produit par CAPA
Réalisé par Christophe ACKER

Prix coup de coeur du jury :

Lauréat : Génération ENGIE
Un film d’ENGIE
Produit par CAPA
Réalisé par Christophe ACKER

Prix meilleure écriture :

Lauréat : JE SUIS
Un film d’EDF
Produit par UP RH Production
Réalisé par Fabien DIDELOT

Prix meilleure réalisation :

Lauréat : METAMORPHOSE
Un film de PAPREC
Produit par LES FILS DE
Réalisé par Akim LaouarAronsen

Prix meilleure photographie :

Lauréat : Une marque d’art de vivre unique Edmond de Rothschild Heritage
Un film d’Edmond de Rothschild Heritage
Produit par Makemyday by Lonsdale
Réalisé par Bruno MARCOVISI

Prix meilleur montage :

Lauréat : We are 10 !
Un film d’ARKEMA
Produit par AGENCE SIMPLE
Réalisé par Lionel BROUET

Prix meilleure réalisation sonore :

Lauréat : METAMORPHOSE
Un film de PAPREC
Produit par LES FILS DE
Réalisé par Akim LaouarAronsen

Prix meilleure musique originale :

Lauréat : Baptiste Thiry
Film : LE GRAND PARIS
Un film d’EDF
Produit par 1616prod
Réalisé par David LE GLANIC

Prix meilleur habillage :

Lauréat : BIM
Un film de COLAS
Produit par Arizona Films
Réalisé par Patrick VANDEBROEKE

Prix meilleure interprétation :

Lauréat : C’est tout ça les Yvelines
Un film du Département des Yvelines
Produit par Aloest Productions
Réalisé par Gaël Jacquemin

Les 11 catégories

Communication interne :

OR
Lauréat : Léon Grosse, 135 ans d’entreprenariat
Un film de l’Entreprise LEON GROSSE
Produit par AV Factory
Réalisé par Laurent PERRY

ARGENT
Lauréat : Série sur les comportements
Un film de Janssen
Produit par Tulipes & Cie
Réalisé par Xavier de Choudens

BRONZE
Lauréat : Mobivia x ATU : la Fédération s’agrandit
Un film de Mobivia
Produit par PixMeUp
Réalisé par Nicolas EVRARD

DIPLOME (4ème) :
Film : Le youtubeur DPNT
Un film d’EDF
Produit par Elephant At Work

Ressources humaines :

OR
Lauréat : Mohamed, Vincent, Baasma – 3 portraits de la série Marque employeur
Un film de VINCI
Produit par Tulipes & Cie
Réalisé par Cédric Havenith

ARGENT
Lauréat : La mauvaise petite voix
Un film d’Eurovia
Produit par Tulipes & Cie
Réalisé par Cédric Havenith

BRONZE
Lauréat : Série
Un film de BNP Paribas
Produit par Tulipe & Cie
Réalisé par Xavier De Choudens

DIPLOME (4ème) :
Film : Le jour d’après
Un film de Dodin Compagnon Bernard
Produit par My-Serious-Game
Réalisé par Pierre Joseph Secondi

Image de l’entreprise version courte :

OR
Lauréat : Pour que le courant passe
Un film de RTE
Produit par CAPA CORPORATE
Réalisé par Laurent Follea

ARGENT
Lauréat : REVEAL – ERDF devient ENEDIS
Un film d’Enedis
Produit par Parker Wayne Philips
Réalisé par Benjamin FONTANA

BRONZE
Lauréat : Beyond an emergency response
Un film d’AXA ASSISTANCE
Produit par Bridges
Réalisé par Nabil Senhaji

DIPLOME (4ème) :
Film : Le Voyage de Francis
Un film de TOTAL
Produit par 11e district
Réalisé par Bertrand Saliou

Image de l’entreprise version longue :

OR
Lauréat : METRO – Connecting for success
Un film de Metro
Produit par Com à l’écran
Réalisé par Bruno FABRESSE

ARGENT
Lauréat : Construire chaque jour des vies plus confortables
Un film de SAINT-GOBAIN
Produit par CAPA CORPORATE
Réalisé par THIBAUT CASTAN

BRONZE
Lauréat : WE ARE MACHINES
Un film de MACHINE REVIVAL
Produit par CHEZMOIPROD
Réalisé par Alban TERRIER

DIPLOME (4ème) :
Film : Eau et Vie
Produit par Eau et Vie
Réalisé par François Grandjacques

Commercial & Marketing :

OR
Lauréat : DA – Betty
Un film d’AZIMUT
Produit par 87 SECONDES SARL
Réalisé par Clément Courbois

ARGENT
Lauréat : Eurolineslet’s go
Un film d’EXTREME
Produit par HKCORP
Réalisé par Julien ROMAIN

BRONZE
Lauréat : Les séniors
Un film de la Banque Postale
Produit par Com’ à l’écran
Réalisé par GregoriBeluco

DIPLOME (4ème) :
Film : Sur un air de cinéma
Un film de L’Oréal
Produit par MAGNETO
Réalisé par Alice TAGLIONI

Communication d’intérêt général format court :

OR
Lauréat : L’Annonce
Un film de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières
Produit par La Garçonnière
Réalisé par Jean-Xavier DE LESTRADE

ARGENT
Lauréat : My Son
Un film d’ Ineoprod
Produit par Ineoprod
Réalisé par Germain LALOT

BRONZE
Lauréat : Santé Jeune
Un film du CRIJ Rhône Alpes
Produit par E-MAGINEURS
Réalisé par Jacques FARGIER

DIPLOME (4ème) :
Film : Eduquer contre la haine
Un film du MEMORIAL DE LA SHOAH
Produit par CAPA
Réalisé par Antonin BOUTINARD ROUELLE

Communication intérêt générale format long :

OR
Lauréat : Génération Y à l’heure du Thé
Un film Pauline De Chassey
Produit par Hitofilms
Réalisé par Pauline De Chassey

ARGENT
Lauréat : BAHAMAX L’AVENTURE
Un film de DAILYMOTION ADVERTISING
Produit par NROLL BY DAILYMOTION ADVERTISING
Réalisé par Benoît HAMON

BRONZE
Lauréat : Invasion moustiques
Un film de l’Institut Pasteur
Produit par Grand Angle Productions
Réalisé par Patrice Desenne&Frédéric Létang

Sponsoring :

Lauréat : Bande-annonce jeux Olympiques Rio 2016
Un film de France 3
Produit par NMC Production
Réalisé par Romain Quirot

VR 360° :

Lauréat : BNP Paribas 360
Un film de BNP Paribas
Produit par FISHEYE 360°
Réalisé par Benoît BAUME

Web TV/Web Doc :

Lauréat : GIPS : le gps des actions littorales
Un film du GIP Littoral Aquitain
Produit par Invert Production
Réalisé par Julien Rodrigues

Communication virale :

Lauréat : Metallica
Un film de l’Agence Brand Station pour Mercury Music Groupe / Universal Music France
Produit par UCORP
Réalisé par Nicolas FILALI

Heurtebise Catherine

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia