9 juin 2010

Temps de lecture : 1 min

Fiat fait groover son Palio

Comment sortir des poncifs et des images d’Epinal lorsqu’on est un constructeur automobile voulant communiquer sur son nouveau modèle? Fiat amène un semblant de réponse…

Comment sortir des poncifs et des images d’Epinal lorsqu’on est un constructeur automobile voulant communiquer sur son nouveau modèle? Fiat amène un semblant de réponse…

Fini les bimbos bronzées, les grands décors naturels, l’arrogance technologique, les familles heureuses aux sourires Colgate, la sensation de puissance, etc, etc. Selon Fiat, vendre une voiture en Argentine c’est un peu comme conduire sur la tête d’un patineur coiffé d’une coupe afro… Et non, ce n’est pas un euphémisme…

Pour sa dernière campagne sur le nouveau Fiat Pallio Groove, le constructeur italien, aidé de son agence Leo Burnett Argentina vient de lancer une série de spots décalés mettant l’accent sur des scènes de vie à bord d’un véhicule mais sans le dit véhicule.

Le produit en question est remplacé par un «roller-skateur» tout droit sorti du mythique Studio 54 des années disco. Lunettes noires, vêtu de noir et méga cool, il transporte sur sa crinière deux jeunes, heureux de squatter des cheveux crépus… Les spots TV sont soutenus sur le net par un site tout aussi «groovy» que la campagne. A voir…

Cette opération démontre que l’industrie automobile malgré des quolibets justifiés sur des campagnes sans saveur a encore de belles idées devant elle…

Gaël Clouzard

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

14/09/2021
JCDecaux poursuit sa révolution data

François-Xavier Pierrel, chief data officer de JCDecaux, détaille pour INfluencia la nouvelle offre Data mondiale du groupe, mêlant solutions locales et globales.…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia