25 mai 2011

Temps de lecture : 2 min

Les femmes et la technologie: une grande histoire d’amour

On dit souvent que les femmes sont moins expertes que les hommes dans le secteur technologique au sens large. Se fiant à cette trompeuse sagesse populaire, les marques de hi-tech ont toujours négligé leur potentiel de consommation, jusqu’à ce que les entreprises s’aperçoivent que, bien que presque aucune publicité ne leur soit adressée, les femmes achetaient 43% des iPhones ou encore 40% des ordinateurs portables, et représentaient 53% des internautes!

 
Lorsque Sony, pionnier du marketing to women, a créé le site éphèmère Sony loves Women ! en 2007, les autres entreprises de high-tech ont souri. Après le succès phénoménal de la PSP Pink, première console conçue pour les femmes, et surtout de la gamme rose des ordinateurs portables Vaio, l’heure n’est plus à la moquerie, mais à la prise de conscience : pour peu qu’on s’adresse à elles, la gent féminine est aussi demandeuse de produits hi-tech que les hommes. Et Sony, qui l’avait compris avant ses concurrents, se voit récompensé par la deuxième place dans le classement des marques préférées des consommatrices américaines…

Il est vrai que les femmes s’y connaissent un peu moins que les hommes en ce qui concerne la technologie, mais elles ne demandent qu’à apprendre. Les marques hi-tech, qui l’ont enfin compris, s’efforcent désormais de leur expliquer les choses simplement. Intel a ainsi créé le site Compagnon-Parfait pour les guider dans la recherche d’un ordinateur, avec des détails techniques réduits au minimum, et une information claire et accessible sur les performances de chaque modèle ainsi que la prise en compte d’autres critères importants aux yeux des femmes, comme le design ou le poids de l’appareil.

Les femmes s’intéressent de plus en plus à la technologie depuis le développement d’Internet, qui leur a ouvert des perspectives inespérées. Plus de 72% des Américaines de 18 à 77 ans utilisent Internet très régulièrement, et de plus en plus y deviennent actives, en s’exprimant soit par les réseaux sociaux, soit par leur blog, ou encore au sein de forums et autres sites communautaires. Ces supports nouveaux leur permettent de partager des informations, des expériences et des ressentis, et de se créer une communauté amicale en ligne, ce qui est leur attente principale vis-à-vis d’Internet (voir étude ici). Certaines  deviennent même de véritables prescriptrices de tendances à travers leur blog, acquérant en ligne une influence dont elles ne disposeraient certainement pas sans l’outil digital.

Mais cette dissonance entre vie réelle et vie virtuelle reste minoritaire: bien souvent, la population féminine utilise Internet en accord avec son quotidien, pour faire ses courses, s’informer, prendre des nouvelles de ses proches et en donner. Une étude a par exemple montré que les futures mamans de moins de 40 ans étaient très nombreuses à utiliser Internet pour propager la bonne nouvelle: 33% ont posté des photos de leur nouveau-né en ligne, mais, fait plus étonnant, elles ont également été 23% à publier leurs échographies prénatales, 7% à avoir créé pour leur fœtus une adresse e-mail et 5% un profil sur un réseau social!

Internet est donc véritablement entré dans les mœurs féminines, à tel point que les internautes sont majoritairement des femmes. Les plateformes d’e-commerce ont bien compris le potentiel d’achat que représentait cette clientèle et ciblent principalement les femmes à travers leur communication (voir analyse détaillée ici) – une stratégie gagnante, puisque ce sont elles qui effectuent les deux tiers des achats sur Internet… 20% le font parfois de leur smartphone, ce qui montre bien que les femmes ont su apprivoiser la technologie à la perfection!

Marine Baudin-Sarlet

Retrouvez les premiers articles sur le Gender Marketing («le bouche-à-oreille est-il féminin?» et «les marques qui ont compris les femmes») ici, là,  et encore là  

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia