19 octobre 2011

Temps de lecture : 1 min

Faveous, la mémoire de vos favoris.

Vous avez aimé une vidéo sur Youtube, archivé un article sur Google, liké un lien sur Facebook, marqué un Tweet sur Twitter… vous vous en souvenez bien mais impossible de remettre le doigt dessus ? Alors Faveous est fait pour vous.

A l’heure du « tout digital », nous avons accès à un grand nombre de contenus : vidéos, articles, images, promotions, guides… Qu’ils soient le fruit de nos recherches ou recommandés par nos amis, certains contenus obtiennent plus ou moins notre adhésion et on aimerait bien les garder dans un coin de notre tête ou de notre ordi.

Mais, bien souvent, de « like » en « like » ou de « checks » en « checks », on ne se souvient plus exactement sur quel réseau on était et comment retrouver le contenu qui avait attiré notre attention. Il est de plus en plus courant d’entendre « Oui, j’ai vu ça sur Facebook ou Twitter, attend je vais retrouver le lien… Bon, c’est trop loin dans le fil d’actualités, je vais essayer de retrouver la vidéo sur Youtube ! ». A moins d’avoir une mémoire d’éléphant, impossible de tout retrouver.

Parmi les agrégateurs et les différents outils de curation qui ont le vent en poupe en ce moment, il y a désormais Faveous . Et, last but not least, Cocorico ! Cette interface (Web + Appli) a été développée par un petit Frenchy de 18 ans : Arthur Monnet. Concrètement, Faveous intègre la plupart des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, YouTube, Google Reader, Tumblr, LinkedIn, Vimeo, Dailymotion, Instapaper, Delicious et Read It Later) et les organise à la carte.

En regroupant vos contenus en un seul endroit, vous pouvez les retrouver par date, par réseau social ou les revoir depuis votre ordinateur ou votre mobile où que vous soyez. Enfin, vous pouvez aussi ajouter des signets directement dans Faveous via votre navigateur si ça vous chante.

L’ application iPhone a été lancée il y a quelques semaines et vient d’être mise à jour. Elle est gratuite jusqu’à la mouture définitive en 1.1, alors profitez-en !

Daniel Baldaia

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia