3 avril 2014

Temps de lecture : 1 min

Se faire « waxer » ses testicules pour la bonne cause…

Ce n’est pas le mal du siècle mais le cancer des testicules fait des ravages… Et pour inciter la gent masculine à aller se faire palper, une organisation canadienne a trouvé une bonne idée…

Comment parler dépistage du cancer des testicules sans faire une campagne avec deux boules de pétanques ou des balles de tennis ? Ou encore mettre en scène un scientifique dans son laboratoire… des codes visuels un peu surannés et qui ne donnent pas envie d’aller se faire palper les  » bourses  » dans un dispensaire ou chez son médecin…

Pourtant le sujet est délicat et pour interpeller les hommes et surtout les 15-29 ans, l’organisation Testicular Cancer Canada avec l’aide de BBDO Toronto et du studio Crush a pris le parti d’en rire. Comment ? En mettant en scène des messieurs qui se sont fait « waxer » leurs parties intimes…

La vidéo filme en slow motion une vingtaine d’hommes en plan poitrine et plongé qui se font épiler leurs parties intimes avec des bandes de cires… Cette campagne virale, intelligente et drôle devrait atteindre son but tout en portant un message de prévention souvent snobé par les internautes qui n’y attachent pas vraiment d’intérêt, tant ils sont persuadés d’être à l’abri de ce type de problème ou pas encore concernés.

Et même si la souffrance d’une épilation testiculaire doit être bien moins importante que celle d’un cancer des testicules, le fait de parler d’une forme de douleur et de relativiser de manière humoristique permet de toucher sa cible. Sinon, messieurs, en fin d’article des petits gestes récupérés sur Testicular Cancer Canada à faire chez soi, seul ou accompagné pour être sûr que tout va bien…

Gaël Clouzard / @G_ael

Petit palpage à domicile

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia