12 octobre 2016

Temps de lecture : 1 min

Faire pleurer Margot dans les chaumières

Ils ont tous versé une larme ou presque : Arnaud Montebourg, Bruno Le Maire, même Marine Le Pen qui a raconté que son père lui interdisait de lire Pif Gadget. Et ça a marché. Les candidats qui ont accepté de se confier à Karine Le Marchand dans « Une ambition intime », ont fait un tabac : plus de 3 millions de téléspectateurs, mieux que toutes les émissions politiques !

Ils ont tous versé une larme ou presque : Arnaud Montebourg, Bruno Le Maire, même Marine Le Pen qui a raconté que son père lui interdisait de lire Pif Gadget. Et ça a marché. Les candidats qui ont accepté de se confier à Karine Le Marchand dans « Une ambition intime », ont fait un tabac : plus de 3 millions de téléspectateurs, mieux que toutes les émissions politiques !

Les réactions des milieux bien-pensants sont partagés : certains louent le renouveau de la communication politique, d’autres crient au contraire à la peopolisation à outrance, à la dédiabolisation de la présidente du Front National, voire au scandale. Fallait-il ostraciser Marine Le Pen en ne l’invitant pas ? La réponse n’est certes pas simple.

Un fait est certain : les Français en ont assez de l’inhumanité de ceux qui prétendent aux plus hautes fonctions. Et si nos compatriotes, qui sont pourtant de plus en plus fâchés avec les élus, ont adhéré au nouveau programme de M6, c’est surtout parce qu’Une Ambition Intime n’est pas une émission politique mais un nouveau genre d’infotainement qui parle à tout le monde. Qu’on ait aimé ou détesté, il faut le reconnaitre.

Mais révéler que le titre préféré d’Arnaud Montebourg est « 17 ans de Claude François », ou que le père de Bruno Le Maire ne voulait pas qu’il épouse sa femme, est-il la bonne méthode pour renforcer le sens civique des Français et les encourager à voter? On peut vraiment en douter…

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia