7 avril 2010

Temps de lecture : 1 min

Expertise

« Pardon m'sieur vous connaissez la rue Montagnac ? » demande, à un feu rouge, deux jeunes en scooter à un homme en voiture. « Ah oui !, s'emballe ce dernier... La rue Montagnac, quartier résidentiel, prix élevé, un COS de 0,25... mais les terrains sont grands, on peut faire des extensions »... par Patrice Duchemin

Regard interloqué des jeunes casqués. « On reconnaît tout de suite un conseiller Century 21 » nous assure la voix off. En effet. « Century 21 : qui s’y connaît aussi bien ? » demande à son tour la signature, histoire d’en rajouter une couche. On aimerait bien le savoir…

Que nous dit ce spot ? Que chez Century 21, on ne décroche jamais. Entendez : pas de frontières entre vie privée et vie professionnelle, ça travaille tout le temps du chapeau. Pas sûr qu’on ait tous envie de ressembler à un conseiller Century 21. Déjà qu’il faut porter une veste jaune…

On apprend aussi qu’exercer un métier, cela peut parfois signifier tout voir à travers ce filtre. Donc, ne rien voir sans ce même filtre. Pour un conseiller Century 21, un immeuble est d’abord un rapport, une maison, un « gros » potentiel et un appartement « une affaire-à-ne-pas-manquer ».

Ce spot vient enfin nous rappeler qu’un métier, c’est d’abord un vocabulaire et une façon de parler… manière de venir souligner que celui qui le possède est immédiatement perçu comme le plus « pro »…

Pas si facile que ça d’être un « bon » conseiller Century 21…

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia