26 juin 2014

Temps de lecture : 4 min

Evènementiel : Dans les coulisses de la cérémonie du D Day

C’était le 6 juin et c’était la cérémonie internationale du 70ème anniversaire du Débarquement en Normandie. L’évènement commémoratif sans nul doute majeur de 2014 qui a judicieusement mêlé officiels et anonymes. Aux manettes : Magic Garden et Yvan Hinnemann Conseils.

Des vétérans français et allemands de la seconde Guerre Mondiale à l’honneur dont deux se sont longuement serrés la main, reléguant loin très loin et définitivement toute haine et tout ressentiment. Et aussi, 21 chefs d’état ou de gouvernement, une reine, la chancelière d’Allemagne applaudie chaleureusement, des présidents de grandes puissances « fâchés » pourtant souriants puis assis à la même table, une France audible au cœur de la diplomatie, 8000 invités dont 2000 dans la tribune présidentielle. Sans oublier une population locale largement impliquée, 150 enfants, 1000 journalistes pour informer un milliard de téléspectateurs en mondovision ou partager sur la Toile et du grand beau temps…

La 70ème commémoration du débarquement des alliés sur les plages de Normandie, à Ouistreham, ce 6 juin 2014, a été sans conteste une cérémonie internationale exceptionnelle. Mais pas seulement pour les officiels et le grand public. Ce D Day l’a aussi été pour l’agence Magic Garden et Yvan Hinnemann Conseils qui l’ont organisé et coordonné avec une équipe de 2000 personnes dont 400 bénévoles et 150 jeunes du CM2 à la 3ème. Retour sur cette expérience unique avec Béatrix Mourer la co-fondatrice de Magic Garden.

INfluencia : Comment prépare-t-on un tel événement ?

Béatrix Mourer : Après l’appel d’offre lancé en août 2013 et un brief délivré en octobre, nous avons été choisis seulement en février 2014. Puis tout s’est accéléré avec comme fond d’écran une prise de risques permanente. Mais ça valait le coup car c’était une mission qui portait un sens historique et des valeurs humaines en plus d’être un véritable défi professionnel. D’ailleurs, nous avons tous énormément appris à chaque étape en termes de créativité artistique, de mise en scène, de diplomatie, de politique et d’assistance. En effet, compte tenu du caractère international de la manifestation ainsi que du contexte tendu entre certains pays participants, nous avons dû gérer jusqu’au bout des modifications. De plus, nous avons impliqué la population locale qui a vécu ce débarquement et qui reste très active aujourd’hui encore, ce qui a aussi nécessité une coordination en parallèle.

Mais surtout, tout au long de ces mois de préparation, c’est toute une équipe de spécialistes qui nous ont entouré pour concevoir et réaliser cet événement parmi lesquels Patrick Rotman (historien, scénariste et réalisateur) pour l’écriture et la réalisation du film historique, Philippe Désert (Grand Journal de Canal+, JT de TF1, Festival de Cannes, cérémonie des César…) pour la conception du décor, Groupe F, pour l’exécution des effets pyrotechniques, ainsi que Delphine Caron et Armando Menicacci pour la chorégraphie du spectacle. Ce multi partenariat de choix nous a permis d’élaborer un spectacle chronologique, contextualisé et complet en 4 actes et de mettre à l’honneur les millions de soldats, de civils, de victimes et de résistants qui ont donné leur vie pour la paix. Y compris ceux du Débarquement de Provence qui est évoqué par la voix off pour le récit et dans les images ou les tableaux.

INfluencia : Le ton de ce rendez-vous avec l’histoire était très dépouillé et contemporain. Pourquoi ?

B. M. : Nous voulions projeter cette commémoration vers l’avenir et la jeunesse. De plus, nous avons tout misé sur l’humain pour mettre au cœur du dispositif la symbolique des peuples. Nous ne voulions ni star ni people pour assurer cette transmission de la mémoire mais des anonymes -anciens combattants ou civils- qui ont tous été concernés par cette page d’histoire. C’était pour nous le plus bel hommage qu’on pouvait leur offrir, tout en en faisant écho avec le monde actuel et ainsi délivrer un message fort de valeurs et de sens aux jeunes générations.

En outre, nous avons préféré la sobriété à la théâtralisation pour être dans le propos de l’Europe et de ses symboliques très actuelles que sont la paix, la démocratie et la solidarité, au-delà de la simple économie. D’où un décor, une chorégraphie et des costumes à l’esthétique contemporaine et dépouillée au profit de l’évocation, de l’émotion et de l’éveil des consciences.

INfluencia : De quelle enveloppe disposiez-vous pour organiser ce 70ème anniversaire ?

B.M. : Le budget était de 2 millions d’euros. Mais entre la tribune, la scène, les figurants, la logistique technique, le feu d’artifice, les costumes, le centre de presse de 5000m2 entièrement équipé pour 1000 journalistes, les documents, la filmographie, la prise en charge des bénévoles et j’en passe… nous n’avons pas eu un centime en trop. Loin de là!.

INfluencia : Quel est votre sentiment après avoir organisé un tel événement. Un regret en particulier ? Des moments marquants ?

B.M. : Nous n’avons qu’un seul regret. Malgré le beau ciel bleu ensoleillé, il y avait du vent et nous n’avons pas pu réaliser le tableau des parachutistes qui une fois au sol devaient défiler avec le drapeau de chaque pays représenté. Dommage, car lors de la répétition nous avions tous été très émus et impressionnés, mais ce sont les aléas du direct !

 Pour ce qui est des moments marquants, il y en a eu beaucoup. Mais un s’est imposé lorsque la clameur enthousiaste et spontanée de la foule a fait sourire Wladimir Poutine et Barack Obama alors qu’ils étaient mis côte à côte par images interposées sur écran géant grâce à la réalisation de Jérôme Revon. Là encore la magie du direct a opéré à fond démontrant que l’actualité et l’histoire avec un grand H sont intimement liées mais aussi que ce genre d’événement commémoratif est légitime. Même si cet imprévu nous a immédiatement valu des remontées de bretelles en tant que prestataire et régie qui ne doivent pas se mêler de diplomatie.

Florence Berthier

Visuels Magic Garden

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia