30 mars 2012

Temps de lecture : 1 min

Espaces polyculturels: vers quelle modélisation de l’offre pour demain ?

Quels liens ou partenariats peut-il y avoir entre les centres de loisirs et la culture ou l'art? Quels sont aujourd'hui les moyens et les idées développés pour rapprocher ces deux univers aux idéologies différentes? Une table ronde sur les lieux polyculturels tentera de répondre à toutes ces questions importantes pour notre société...

Les comportements de consommation des publics ont évolué vers une démarche de rationalisation de leur temps libre. En effet, les populations sont de plus en plus pressées et difficile à fidéliser, les lieux ont alors dû se démarquer les uns des autres.

Les espaces polyculturels souhaitent élargir et retenir leur public, grâce à une offre artistique variée et pluridisciplinaire. Ils se veulent également lieu de flânerie et de rencontre, à travers la proposition d’activités de loisir.

En parallèle, les lieux à dimension plus commerciale ou de divertissement ont cherché à apporter une expérience plus riche à leurs clients. En répondant à un besoin de socialisation, ils espèrent se démarquer face à une concurrence démultipliée mais aussi dématérialisée.

Enfin, les jeunes générations ont une approche plus globalisée des notions de culture et de loisir, associée à une virtualisation des pratiques. Les lieux tant culturels que de loisirs doivent donc continuer d’évoluer et d’adapter leurs offres.Notre table-ronde mettra donc en lumière les enjeux commun à l’ensemble de ces espaces, et les modalités de convergence potentielles, afin d’envisager l’évolution des lieux polyculturels dans les prochaines années.

À quoi pourraient ressembler ces lieux polyculturels dans 15 ans? Peut-on imaginer un lieu global, polyvalent et à l’identité forte, qui soit pertinent culturellement ET commercialement ? Selon quelles modalités ? Jusqu’où peut-on envisager la polyvalence sans perdre de cohérence par rapport à sa(ses) cible(s) ? Quels partenariats sont envisageables entre les différents acteurs pour créer une nouvelle dynamique territoriale ?

Réponse dans une table-ronde organisée le 5 avril de 13 h à 14h30 à l’EAC.
Y partciperont:
Stéphanie Fraysse-Ripert, directrice du Cube
Steven Hearn, gérant du Troisième Pole et vice-président du conseil d’administration de la Gaité Lyrique
Delphine Beer-Gabel, directrice corporate Brand Events Unibail-Rodamco
Yohann Turbet, directeur des affaires culturelles de la Mairie de Versailles
Nicolas Larnaudie, directeur des affaires culturelles de la Mairie d’Aubervilliers
Informations pratiques: mariegenty@groupeeac.com

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia