20 juin 2018

Temps de lecture : 5 min

Des entremetteurs plutôt Tiffany que Leader Price

Biberonnée à la pub dans des agences françaises et internationales, Babette Auvray-Pagnozzi a créé les Entremetteurs avec Thierry-Olivier Toutain il y a plus de deux ans, un site de rencontres avec les meilleurs free de la pub. Entretien.

Biberonnée à la pub dans des agences françaises et internationales, Babette Auvray-Pagnozzi a créé Les Entremetteurs avec Thierry-Olivier Toutain il y a plus de deux ans, un « site de rencontres avec les meilleurs free de la pub ». Rencontre…chaleureuse.

INfluencia : quelles ont été vos motivations pour créer Les Entremetteurs ?

Babette Auvray-Pagnozzi : je crois que rien ne se fait par hasard. Être entremetteuse ce n’est pas un métier, c’est un état d’esprit. En 2012, j’avais déjà créé un onglet sur mon blog : « Qui connaît quelqu’un qui ? » pour donner un coup de pouce à des amis créatifs et les aider à dénicher (ou à retrouver) un job. Et pour permettre à des agences et des annonceurs de trouver de vrais talents. Après un énième coup de fil d’un ami qui me demandait si ‘’je connaissais quelqu’un qui’’, je me suis demandée si je n’allais pas en faire un véritable métier. Je me suis donc penchée sur le freelancing et me suis aperçue que les agences avaient de plus en plus besoin de trouver des professionnels talentueux et fiables, selon les cycles et les projets afin d’externaliser une partie du travail. Côté créatifs, difficile pour eux de prospecter malgré leur talent … Ce n’est pas dans leur nature. Du coup ce sont des talents qui sont à leur compte et qui ont besoin d’un coup de pouce. Et puis il y a ceux qui aiment alterner ou cumuler le travail fixe… les jeunes slashers font deux ou trois métiers à la fois, ne supportent pas es horaires imposés ni la bureaucratie interne, etc. En bref le contexte m’a convaincue que le futur était là.

En France, sur les 10 dernières années, le nombre de freelances a été multiplié par 2 (+ 85 %) (rapport de L’EFIP) et il ne cesse pas d’augmenter. J’ai été frappée par le nombre de juniors et de seniors sans réseau, sans armes, sans futur. Comment s’adapter à cette évolution et la rendre positive ? Comment aider annonceurs, agences et freelances à en tirer profit ? Comment les mettre en contact de manière optimale, professionnelle et indépendante pour que tout le monde y trouve son compte ? Le site est né tout naturellement comme un projet social. Croyant aux affinités entre créatifs, marques, agences et équipes, j’ai créé avec Thierry-Olivier Toutain, Les Entremetteurs, une plateforme humaine.

IN : concrètement comment définissez-vous Les Entremetteurs ?

B. A-P. : un site de rencontres de neurones haut de gamme. Avec plus de 200 pépites de la pub, choisies une par une, avec amour. Les rencontres se font par rapport aux objectifs, aux expériences, aux compétences professionnelles. Mais nous cherchons aussi des passions communes, un certain état d’esprit, et c’est cela qui change tout car, dans ce métier, le feeling, les affinités personnelles sont indispensables pour pouvoir créer les bonnes connexions et se comprendre rapidement.

IN : comment cela fonctionne t-il ?

B. A-P. : simplissime. Vous recherchez un freelance avec un profil bien précis (ex : un DA 360°, luxe, bilingue, 450/jour sur place du 2 au 28 juillet) ou un team ? Vous posez la question à travers le site . Quelques heures après, il vous propose la pépite qui répond à tous les critères et qui est disponible. Un sacré gain de temps pour les DC, les créatifs et le trafic. Sans que le service ne vous coûte un sou de plus. Nous restons en copie des échanges principaux pour veiller au bon déroulement des liens mis en place. A la fin de la mission, les deux parties commentent leur expérience commune.

IN : comment s’inscrire?

B. A-P. : nous sommes le seul site où les freelances ne  s’inscrivent pas seuls*. Je les rencontre tous, un par un. Cela demande du temps, de l’énergie, mais le fait de les connaître personnellement comme celui de connaître les agences, les DC ou les trafics qui nous interrogent, nous permet de faire les meilleurs matchings et d’éviter les plantages.

IN : qui sont vos clients?

B. A-P. : les grandes, les petites et les moyennes agences de pub. Quelques annonceurs en direct. Les grandes structures font appel à nos freelances en cas de surcharge de travail, ou en renfort sur un pitch ou bien pour avoir un œil neuf sur un sujet usé. Le plus souvent en pompier quand il y a le feu. Les petites et moyennes recherchent des experts pointus dans certains métiers pour un temps déterminé. Il est impossible aujourd’hui pour une société de salarier tous les experts au sein de la même agence. Et c’est encore plus vrai pour les petites et les moyennes qui ne peuvent pas supporter de coûts supplémentaires.  Un très bon freelance permet de rester souple, et de s’adapter aux projets. Les annonceurs nous contactent pour des sujets qui sont secondaires pour leur agence de pub. C’est le fameux bas de laine qui a toujours existé. D’autres ont des agences intégrées ou ont besoin d’idées fraîches.

IN : quels métiers proposez-vous ?

B. A-P. : tous les métiers de la pub, même si le cœur de mon métier reste la création. Chez Les Entremetteurs, il y a des créatifs, classiques de très haut niveau, des adeptes du 360° ou du digital, des spécialistes de l’activation sociale et des teams créatifs pour répondre à des pitch en urgence. Nous recherchons des profils  spécialisés (alcool, beauté, luxe, voitures, etc.), des rédacteurs ou directeurs artistiques bilingues ou natifs. Beaucoup de spécialistes en motion design, UI, UX, 3D, des Community Managers… Des illustrateurs, photographes, roughmen, réalisateurs, graphistes, rédacteurs…

IN : quelle est la tendance du moment ?

B. A-P. : après les teams 360°, ce sont les bons planneurs stratégiques qui sont beaucoup demandés. Ainsi que les professionnels qui font des formations courtes.

IN : en quoi êtes-vous unique ?

B. A-P. : un DC aux manettes, vous en connaissez beaucoup ? Jusqu’ici il y a avait les agents et les plateformes mécaniques fourre-tout. Nous sommes des agents sans commission, une plateforme sélective et  spécialisée en communication qui prend en compte l’humain. Qui se soucie du bonheur des free et des clients. Nous sommes le seul site à la discrétion absolue. Plutôt Tiffany que Leader Price.Nous sommes là pour faire matcher les compétences et l’humain. Rock, rap, tango, salsa, claquettes ou boxe taï ? L’OM ou le PSG ? Vélo, moto, voiture ou patinette ? Ce ne sont que des détails ? Oui, mais quand on les ajoute aux qualités professionnelles, cela augmente les chances de bien s’entendre. Nous somme cash. Nous préférons vous dire que nous n’avons pas le free de vos rêves que de vous mettre en relation avec un free qui ne fera pas votre bonheur. Et nous pensons que même dans le travail l’important c’est l’amour…

* ndlr: Creative People, Drims Creative, Creasenso, Creativlink, DAconcept, etc. sont d’autres sites sur lesquels des freelance s’ inscrivent après filtre, entretien personnel préalable et évaluation de leur profil.

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia