13 février 2014

Temps de lecture : 1 min

Les enjeux du marché de la vidéo en ligne

Quels secteurs d’activité investissent le plus dans la publicité vidéo en ligne ? Quels terminaux les fans de vidéos préfèrent-ils ? Quelle durée doit avoir une publicité vidéo ? Et quels sont les contenus les plus plébiscités ? Réponse actualisée par Videology avec les résultats du dernier trimestre 2013.

La vidéo en ligne attire de plus en plus les internautes avec 31% des 25-34 ans et 26% des 35-44 ans. Son impact représente un marché de plus en plus stratégique pour les marques, car sources de performances auprès de cibles précises. La plateforme Videology livre les résultats de son enquête sur le 4ème trimestre 2013, en analysant les impressions générées en Grande Bretagne, Irlande, France, Espagne et Italie. Avec 35% soit + 9% par rapport au 3ème trimestre, les annonceurs du secteur des biens de consommation sont les grands champions de l’investissement sur ce support. Mais ceux qui ont le plus investi entre les deux périodes et révélant ainsi leur intérêt pour la vidéo en ligne, sont dans l’industrie pharmaceutique (+66%), les boissons non alcoolisées (+25%) et le retail (+13%).

Côté formats, les courts sont en augmentation avec +76% pour les 10 et 15 secondes passant à 30% et égalant les 20 secondes, tandis que les 30 secondes représentent encore 40% des investissements. Les vidéos in Banner ou publicités vidéos Internet intégrées dans les formats classiques (bandeau, pavé, skyscraper) ont progressé de 39% par rapport au 3ème trimestre. Enfin, en drainant 54% des dépenses, les sites de divertissements restent indéniablement les chouchous pour héberger des vidéos publicitaires. Néanmoins, les annonceurs semblent se laisser tenter par d’autres thèmes ou environnements en choisissant les sites d’informations (+75%) et les sites de jeux (+67%), qui récupèrent respectivement 7 et 5% des investissements, pas loin des sites pour le sport ou pour les femmes.

Florence Berthier

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia