25 octobre 2016

Temps de lecture : 1 min

S’engager contre le stress en chantant

Aider les objets maltraités par le stress : touillettes mâchées, gobelets déchirés et autres capuchons mordillés. Pari relevé sur le YouTube Lab, par Sanofi, Marcel et Lolywood dans une vidéo musicale et parodique très (ré)créative. Une seule question : #SauvonsLesTouillettes, un tube en puissance ?

Aider les objets maltraités par le stress : touillettes mâchées, gobelets déchirés et autres capuchons mordillés. Pari relevé sur le YouTube Lab, par Sanofi, Marcel et Lolywood dans une vidéo musicale et parodique très (ré)créative. Une seule question : #SauvonsLesTouillettes, un tube en puissance ?

Parler du magnésium et des vitamines B6 et B9 et démontrer tous leurs bienfaits auprès d’une cible peu sensibilisée à ce genre de traitement, alors que l’hiver pointe son nez. Mais aussi participer à YouTube Lab, une expérience proposée par Google et au cours de laquelle l’objectif était de réaliser un contenu pilote en 3 jours, après seulement 15 jours de brainstorming. Le double défi n’était pas simple.

Pourtant Marcel et Sanofi l’ont relevé et livrent une campagne complètement inattendue et qui fait plus que sourire tant la démarche est créative pour le secteur du complément alimentaire. Les équipes avec l’aide de Lolywood, un collectif de YouTubers, ont en effet, conçu une vidéo musicale originale et parodique. Intitulée volontairement bizarrement pour bien interpeller dès le départ #SauvonsLesTouillettes, elle dévoile un groupe d’interprètes en studio qui reprennent tour à tour ou en chœur (exactement comme pour les grandes causes) les paroles d’une chanson « engagée »… Pour sauver ces objets (capuchons, touillettes, gobelets…) quotidiennement victimes du stress, à force d’être cassés, mâchés, déchiquetés, mordillés ou tordus… Diffusée sur le réseau social, la vidéo défile façon karaoké, histoire d’engager encore plus son public en le poussant à chanter en même temps. Une expérience sympathique qui pourrait devenir un tube ? En attendant voici le début : « Sauvons les touillettes, sauvons les gobelets. Tous ces objets souffre-douleur du stress qu’il faut protéger ».

Berthier Florence

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia