9 octobre 2015

Temps de lecture : 1 min

Emploi : vous êtes plutôt com ou annonceurs ?

Si votre cœur balance entre ces deux univers imbriqués, Sup de com’ révèle quelques chiffres clés pour mieux cerner un avenir professionnel plus vraiment tracé mais porteur. A lire et partager.

Si votre cœur balance entre ces deux univers imbriqués, Sup de com’ révèle quelques chiffres clés pour mieux cerner un avenir professionnel plus vraiment tracé mais porteur. A lire et partager.

Quelles sont les compétences requises pour travailler en agence ou chez l’annonceur, et le portrait-robot du candidat idéal varie-t-il selon les secteurs ? Premier enseignement, les similitudes sont nombreuses et pour l’un comme pour l’autre, les profils généralistes sont privilégiés à 75%. La qualité relationnelle est le critère numéro un lors d’un entretien d’embauche tandis qu’un bon rédactionnel est le savoir-faire le plus apprécié.

Mais surtout respectez ce préalable : pensez à bien faire relire vos CV et lettres de motivation par un dictateur orthographique. Le temps que votre employeur se rende compte de la  » supercherie « , le contrat sera signé et vos collaborateurs pourront pousser des magnifiques « Oh! la monstrueuse faute ». N’oubliez jamais une chose, personne n’est parfait. C’est au niveau du savoir-être, que l’on retrouve les premières disparités. Pour l’annonceur, relationnel, adaptabilité et écoute arrivent sur le podium. Alors que les agences goûtent plus particulièrement l’adaptabilité, la curiosité et la rigueur. Où la maîtrise de l’anglais y revêt aussi une plus grande importance avec 61,5% qui le considèrent comme un « plus » contre 45% en entreprise.

Découvrez l’ensemble de ces chiffres dans une infographie signée Sup de Com’, et percez le mystère des deux camps : type de contrat, canal de recrutement, expérience requise…

Espinosa Eric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia