15 septembre 2014

Temps de lecture : 3 min

Emotions : le papier plus fort que le numérique ?

Comment vérifier que le papier provoque encore -sinon plus- d'émotions que le numérique ? En piégeant des gens ordinaires face à leur meilleur souvenir dans une opération interactive inédite et très attendrissante signée Verywell pour Planet Cards.

Comment vérifier que le papier provoque encore -sinon plus- d’émotions que le numérique ? En piégeant des gens ordinaires face à leur meilleur souvenir dans une opération interactive inédite et très attendrissante signée Verywell pour Planet Cards.

De gré ou de force on a appris à aimer le digital grâce à son immédiateté et sa praticité pour communiquer et partager notamment ses photos. Mais le papier n’est-il pas plus à la hauteur que le numérique pour créer des émotions sincères et vraiment les partager; n’est-il pas aussi plus puissant dans sa capacité à résister à l’oubli ? A méditer sérieusement si l’on considère les réactions très touchantes des consommateurs à l’opération interactive montée par Verywell pour Planet Cards, imprimeur en ligne français.

3 missions pour les complices

« Après avoir repéré une quarantaine de cibles qui devaient représenter la population française entre 7 et 77 ans, nous avons recruté un de leurs proches pour en faire notre complice », explique Steve Gallais, Dg de l’agence. Puis tout au long de l’été, ces derniers ont eu 3 missions :« identifier le meilleur souvenir de cette personne  « piégée »  , collecter des photos de ce souvenir et nous les transmettre». Et bloquer une date début septembre pour un événement dont le prétexte était la projection d’une séance privée en avant-première d’un film fictif, intitulé « Mon meilleur souvenir ». « Pour que l’illusion soit parfaite », détaille Steve Gallais « nous avons créé un faux mini site, une fausse affiche avec des noms d’acteurs et de réalisateur également factices. Puis une invitation bien réelle pour deux personnes leur a été envoyée ».

Entre temps, un livre/photos personnalisé a été imprimé pour chaque participant « piégé ». Puis le jour J, il a été déposé sous le fauteuil numéroté où ils devaient prendre place pour la séance. Une fois installés par des hôtesses, ils ont été avertis qu’ils allaient assister à une séance de cinéma interactive et qu’il ne fallait pas éteindre leur portable.

Une séance de cinéma interactive où le papier assure le bouquet final

Quelques minutes après le début du film, l’écran s’est en effet animé en demandant aux quelques 85 spectateurs : « on a tous un meilleur souvenir, et vous quel est le votre ? ». Au même moment un texto de la même teneur leur a été envoyé et chacun y a répliqué dans l’instant. Des réponses reprises en temps réel sur l’écran et qui ont créé une première surprise générale. Puis chaque message a été illustré par une photo en lien avec le souvenir évoqué, suscitant une deuxième surprise.

Et comme pour être fidèle au dicton « jamais deux sans trois », l’expérience leur a réservé une dernière surprise mettant cette fois-ci à l’honneur le support papier. En effet, grâce à un dernier message illustré (d’un téléphone, un ordinateur et une tablette) et clamant à nouveau sur l’écran : « les souvenirs ne doivent pas rester sur les écrans regardez sous vos sièges… », l’assistance a encore été ébahie en découvrant le livre album complet de leur souvenir évoqué quelques instants auparavant.

Et l’agence aurait pu prévoir des mouchoirs (en papier!), car ils auraient été les bienvenus comme le souligne Steve Gallais : « L’émotion était à son comble entre rires, larmes et étreintes. Nous avons été surpris car nous nous attendions à une réaction, bien sûr, mais pas à ce qu’elle soit aussi bouleversante et si générale ». L’opération évidemment filmée et diffusée sur le site est relayée jusqu’au 21 septembre par un jeu. Celui-ci propose aux internautes de piéger à leur tour un proche en réalisant un livre/photos… Avec d’autres lots à la clé comme un week-end dans une capitale européenne ou des milliers de bons d’achat.

Il n’en reste pas moins que cette opération qui a déjà plus que rempli ses objectifs,  rejoint avec talent  Bookbook d’Ikea. En effet, dans cette récente vidéo un peu-beaucoup-moqueuse et -néanmoins excellente- l’enseigne de distribution suédoise ridiculise -à travers son catalogue papier- des publicités de l’industrie de la technologie et l’enthousiasme exagéré qui les entoure. Pas de satire cette fois-ci pour Planet Cards et Verywell, mais un message vraiment très efficace et très attachant ! Non ?

Florence Berthier

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia