29 mai 2013

Temps de lecture : 2 min

L’Echappée Belle : art et crise font bon ménage

La créativité n’est pas morte, paroles d’artistes ! L’association AhAhAh ! a lancé son appel aux inventeurs/penseurs/créateurs pour souffler un vent d’optimisme sur la crise via un parcours artistique thérapeutique. Des témoignages par des mots, dessins, photos, objets, qui ont donné naissance à L’Echappée Belle, exposition unique montée par la Société Anonyme, qui se tiendra du 11 au 21 juin au Grand Palais.

 
AhAhAh! est un mouvement créé au moment de la crise médiatico-politique de la perte d’un des trois AAA en France. Pour montrer que la crise ne doit pas seulement être synonyme de désespoir, et que la créativité est toujours présente, La Société Anonyme a fait monter de A à Z, le projet d’une exposition au Grand Palais. Baptisée L’Echappée Belle, elle est un parcours découverte d’une centaine de réponses d’artistes* à cet appel à témoignages, coups de gueule ou actions lancé par l’association.

Des artistes de tout univers participent gratuitement au projet afin d’insuffler une vague d’optimisme sur cette période de crise et prouver que l’adversité n’altère en rien la créativité et l’inventivité.

« Le désespoir ambiant est lui-même devenu désespérant ! L’idée de cette exposition est d’élargir encore plus, et plus rapidement, le mouvement AhAhAh! que nous avons créé il y a quelques temps pour prendre le contre-pied du débat médiatico-politique-chiant qui avait plombé l’ambiance au moment de la perte d’un AAA en France », explique Amandine Lepoutre de La Société Anonyme. « Rien n’est perdu bien au contraire. Mais le renouveau ne viendra que par un élan positif ! L’énergie qui sort de cette exposition est incroyable. Les artistes, les créateurs qui se sont engagés pour L’Echappée Belle au Grand Palais ont créé un élan formidable. L’idée est que les visiteurs sortent de là boostés, avec l’envie d’avancer… Et en souriant. Pourquoi pas? »

Cette exposition unique regroupera sous la nef une cinquantaine de ces créations variées (mode, photo, poèmes, textes, sculptures, œuvres musicales, dessins, peintures, etc.) dans le cadre du Cinema Paradiso du 11 au 21 juin.

Pour inventer le monde de demain et entrer avec force et confiance dans cette phase de mutation…

Lucie Freulon / @LucieFrl

*Les artistes et créateurs engagés : ALDRIC BECKMANN, ALEXANDRA SENES, ALIZÉ MEURISSE, ANNE-VALÉRIE HASH, ATSUNOBU KOHIRA, BLANCA LI, CAMILLE HENROT, CLAIRE TROTIGNON, CRISTOBAL DIAZ, CYRIL DE COMMARQUE, ELECTRONIC SHADOW, FABRICE HYBER, FRANCIS KURKDJIAN, FRANCK CHRISTEN, H5, HUANG YAN, JEAN-FRANÇOIS PIÈGE, JEFF COHEN, JOËL ANDRIANOMEARISOA, JR, KENOR, L’ATLAS, LAMIA ZIADÉ, LIU BIOLIN, LUCIE & SIMON, MARC TURLAN, MAURIZIO GALANTE, MERIEM BOUDERBALA, NADIM ASFAR, PHILIPPE RAMETTE, PIERRE-ELIE DE PIBRAC, RERO, SETH, SHEPARD FAIREY, SPEEDY GRAPHITO, SWOON, XAVIER VEILHAN, YANG YONGLIANG, YOUSSEF NABIL, YUE MINJUN, ZEVS.

Atsunobu Kohira
« SOAPLAND » , 2013
sculpture Savon, plastique et verre
10x10x15 cm

Lucie & Simon
« Silent world, Chaoyangmen passage », 2010
Baryta print
50x70cm

Claire Trotignon
« Laughing out loud », 2012
Tirage sérigraphie une couleur 12 ex. dont 4 HC
50 x 70 cm
COURTESY THE ARTIST AND GALERIE DAKOTA

Fabrice Hyber
« POF 002 : Deep Narcissus », 1997

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia