25 juin 2014

Temps de lecture : 1 min

Du drive to store à l’u-business

Carven, Emporio Armani, Fendi, Yves Saint Laurent, Ray-Ban, Shiseido, Acqua di Parma, Brioni… L’activité luxe, mode et digitale de la semaine est à découvrir dans le Replay n°92 qui s’intéresse à l’évolution du drive to store, un business qui a de l’avenir.

On en parle depuis plusieurs années et les prédictions ne se sont pas démenties, le drive to store est bel et bien une tendance e-marketing forte qui s’amplifie au rythme de l’adhésion des marques mais aussi des solutions qui y sont associées. ROPO, Click and Collect, Check and Reserve, Product Locator sont autant d’options permettant l’incontournable convergence entre commerce physique et commerce connecté.

Les dispositifs se diversifient aussi via des applications « maisons » utilisant les nouvelles technologies ou plus simplement des opérations de marketing expérientielles, le tout étant de rendre toujours plus perméable la frontière entre on et off line dans un espace temps désormais déterminé et maîtrisé. Lorsque l’on ajoute la dimension mobile et la géolocalisation les techniques s’affinent encore et l’exploitation des datas clients sont d’autant plus efficaces pour capter le prospect où qu’il se trouve et l’attirer vers le point de vente. Encore peu exploitée par les marques, cette évolution de l’u-commerce et ses enjeux n’ont pas échappés aux principaux acteurs du web qui s’engagent aujourd’hui dans une surenchère d’innovations et de services, Google en tête.

Sophie Perrier, content manager @ Balistik#Art
Rubrique réalisée en partenariat avec Balistik#Art

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia